RMC Sport

Football Manager : Mourinho au PSG, ça donnerait quoi ?

José Mourinho et Lucas Moura

José Mourinho et Lucas Moura - AFP

A la demande de RMC Sport, Sports Interactive s’est amusé à simuler une saison du club de la capitale avec le fantasque technicien portugais sur le banc. Le Portugais ferait-il mieux que Laurent Blanc ? Ou jouerait-il aussi le maintien avec le PSG ? Réponse virtuelle.

Franchement, si l’éventualité a longtemps été dans les cordes, aujourd’hui, il parait plus qu’improbable que José Mourinho succède à Laurent Blanc. Nasser Al-Khelaifi négocie actuellement une prolongation de contrat avec son entraîneur et la spirale de la « loose » dans laquelle s’est englué le Special One ne plaide pas en sa faveur.

Mais « José » a cette renommée, cet aura que Blanc n’a pas. Ses deux victoires en Ligue des champions aussi, alors que le Cévenol n’a toujours pas amené Paris dans le dernier carré de la compétition. Alors on a demandé à Sports Interactive, le studio qui développe Football Manager, de simuler une saison du club de la capitale avec le technicien portugais.

Une seule défaite, à Rennes

Et…alors ? Bon, déjà, pas de maintien en vue pour l’entraîneur à la chevelure poivre et sel. José Mourinho remporte la Ligue 1 les mains dans les poches, en finissant avec 22 points d’avance sur le deuxième, Monaco. Avec 17 points de débours sur Angers à la trêve, Laurent Blanc n’est pas loin aujourd’hui d’un tel total. Match nul.

Les notes de José Mourinho dans FM 2016
Les notes de José Mourinho dans FM 2016 © DR

En revanche, le Special One subirait en cours de saison les affres de la défaite, sur la pelouse de Rennes (3-1), lors d’une rencontre disputée sans Ibrahimovic et Cavani, tous deux blessés. Laurent Blanc, lui, est toujours invaincu avec Paris. Mais il n’a pas disputé l’intégralité de la saison… Pas d’évolution au score.

Ibra meilleur buteur, Di Maria meilleur joueur

Sous les ordres du « Mou », Zlatan Ibrahimovic finirait meilleur buteur du club avec 31 buts en 43 matches, bien épaulé par les caviars d’Angel Di Maria, meilleur joueur de l’équipe (note globale de 7,89) avec 16 buts et 20 passes décisives. Des standards que Blanc est bien parti pour imiter : Zlatan a déjà frappé 16 fois en 21 matches. Di Maria a marqué 7 buts et déjà délivré 9 passes décisives. Egalité.

Une saison à sens unique pour Paris
Une saison à sens unique pour Paris © DR

Pas mieux en… Ligue des champions

Mais si le PSG venait finalement à ne pas prolonger Blanc et à attirer Mourinho, c’est pour pouvoir franchir un palier en C1. Ce qui, selon Football Manager, ne serait pas forcément le cas. Dans notre simulation, le Portugais échoue, comme Blanc, en quarts de finale… face au Bayern Munich. Soit au même stade de la compétition que Blanc depuis deux ans. Nouvelle égalité ? Il faudra voir ce que « Lolo » fera en février prochain. Dans tous les cas, à première vue, Mourinho à Paris, ça ne sentirait pas la super bonne affaire…

Alix Dulac Journaliste RMC Sport