RMC Sport

Caen: Un stage qui a tout changé? Mercadal ravi du nouvel état d'esprit

Le SM Caen s'est offert dimanche une belle bouffée d'oxygène en dominant Dijon, dans une confrontation directe pour la course au maintien en Ligue 1 (1-0). Pour Fabien Mercadal, le petit stage "commando" organisé cette semaine a porté ses fruits.

Six points pris sur six possibles. Une semaine après s’être imposé à Nice (1-0), Caen a fait plier ce dimanche Dijon (1-0), à l’occasion de la 34e journée de Ligue 1. Une victoire précieuse dans la lutte pour le maintien face à un adversaire qui se bat lui aussi pour sa survie dans l’élite. Dix-huitièmes et barragistes, les Normands comptent trois points de retard sur Monaco (17e), qui se déplace à Rennes mercredi (19h), mais un point d’avance sur Dijon (19e) et cinq sur Guingamp (20e).

"On est heureux et soulagé. On a fait à peu près ce qu'on avait voulu faire, avec de la solidarité, cela nous a permis d'avoir le stade avec nous, de nous sentir plus forts", s’est félicité Fabien Mercadal après la rencontre, en conférence de presse.

"On s'est senti plus costaud"

Le stage "commando" organisé cette semaine par Mercadal et Rolland Courbis a visiblement porté ses fruits. A d’Ornano, les Caennais ont su se montrer entreprenants pour bousculer une formation dijonnaise très prudente, jusqu’au but libérateur de Fayçal Fajr à la 67e.

"Il y avait de l'énergie même si tout n'a pas été parfait, notamment techniquement, dans la maîtrise, ce sont nos limites. Les joueurs ont prouvé qu'ils n'avaient pas abdiqué. On s'est réuni sur d'autres forces cette semaine, à partir du stage de deux jours à Granville. On s'est senti soutenu toute la semaine, on a senti l'atmosphère qui changeait du bon côté. On s'est senti plus costaud, même si on aurait pu encaisser un but aussi", a analysé Mercadal. Prochain match à Guingamp samedi prochain.

"Cela a été limite, mais cela sera limite jusqu'au bout, on le sait. On attaque ces quatre derniers matchs avec notre destin en mains, mais rien n'est fait, on ne va pas s'enflammer", a-t-il conclu. Dans une semaine, les Caennais auront de nouveau rendez-vous avec un concurrent direct pour le maintien puisqu’ils iront à Guingamp. Ils recevront ensuite Reims, avant d’aller à Lyon et de terminer la saison à domicile face aux Girondins.

RR avec AFP