RMC Sport

Comme Troyes, ils détiennent des records de médiocrité en Ligue 1

Les Troyens à l'échauffement avant leur match à Nantes en octobre 2015

Les Troyens à l'échauffement avant leur match à Nantes en octobre 2015 - AFP

Tenu en échec par Monaco (0-0) ce samedi soir, Troyes a bouclé les 19 matches de la phase aller sans le moindre succès. Une première historique. L’occasion de revenir sur tous les records de médiocrité de notre championnat. Où on retrouve encore le club aubois.

Plus petit nombre de victoires sur un championnat : 3

Si Troyes n’a rien gagné au terme de la phase aller, il reste 19 matches de Ligue 1 aux Aubois pour éviter de faire pire que le Reims 1978-79, le Lens 1988-89, le Nîmes 1992-93 et le Arles-Avignon 2010-11. Ces quatre équipes partagent en effet un record : elles sont les seules à n’avoir remporté que trois matches durant tout un championnat disputé à vingt clubs. Elles ont toutes terminé à la dernière place.

Plus grande série de défaites en début de championnat : 11

Voilà un record de médiocrité que les Troyens ne battront pas. En 2009-2010, Grenoble entame la saison par... onze défaites de suite. Le premier point du club isérois est glané le 7 novembre. Sans surprise, le GF 38 termine dernier.

Plus grande série de défaites consécutives dans une saison : 12

Perdre est toujours compliqué pour les sportifs de haut niveau. Alors 12 fois de suite... C’est pourtant le triste bilan « réussi » par le Cercle Athlétique de Paris 1933-34, qui avait concédé 12 revers consécutifs dans une saison qui les verra quitter l’élite. Le Grenoble Foot 38 version 2009-2010 a en partie égalé « l’exploit » : le club isérois a bien perdu lors des 12 premières journées de championnat mais son match perdu de la 11e journée s’était joué en retard et il avait brisé la série entretemps. Le Strasbourg 2007-2008 de... Jean-Marc Furlan avait lui aussi titillé ce record avec onze défaites de rang.

Plus grand nombre de buts concédés sur un match : 12

Sauf improbable soirée cauchemardesque, Troyes n’a aucune chance d’approcher ce record. Il appartient au Valenciennes 1935-36, revenu de son déplacement à Sochaux avec... 12 buts dans la musette (défaite 12-1) ! Le club nordiste quittera l’élite en fin d’exercice.

Plus petit nombre de points marqués sur une saison : 17

Avec 8 points à l’issue de la phase aller, Troyes affiche un rythme qui lui permettrait de battre ce « record ». Pour l’instant, dans le cadre d’un championnat à 20 équipes et avec la victoire à 3 points, il appartient toujours au Lens 1988-89 avec 17 points. Laval, avant-dernier, avait terminé avec plus du double au compteur (35). Pour les saisons à 20 équipes, mais où la victoire était à 2 points, la pire marque appartient au Stade brestois 1979-80, qui avait terminé avec 15 points. Troyes est dans les temps...

Plus petit nombre de buts marqués sur une saison : 18

Avec déjà 10 buts au compteur, Troyes est en avance sur le Stade français 1966-67. A l’époque, le club parisien avait fait trembler les filets à peine... 18 fois sur toute une saison à 20 équipes. Il terminera logiquement à la dernière place.

Plus grand nombre de défaites sur une saison : 28

Avec 108 buts encaissés, le Troyes 1960-61 ne pouvait éviter la multiplication des défaites. Il en connaîtra 28 sur tout l’exercice. Personne n’a jamais fait pire. Le Troyes actuel, qui s’est déjà incliné à 11 reprises à la trêve, devrait perdre 17 matches sur 19 dans la phase retour pour égaler cette triste marque. Même pour l’ESTAC, cela paraît difficile.

Relégation officialisée le plus vite : 31e journée

Avril 2011. Battu par Valenciennes, Arles-Avignon officialise son retour en Ligue 2 au soir de la... 31e journée. Aucun club n’a été relégué plus vite dans l’histoire. Mais Troyes peut encore faire pire.

Plus grand nombre de buts concédés sur une saison : 108

Avec « seulement » 35 buts encaissés à la trêve, Troyes ne devrait pas en concéder plus que le... Troyes 1960-61, qui avait vu ses adversaires marquer 108 fois sur une saison.

Minutes sans marquer en début de championnat : 622

Vice-champion de France la saison précédente, le FC Metz 1998-99 va battre un drôle de record avec 622 minutes sans marquer en début de championnat. Près de 7 matches ! Troyes en était loin cette saison. Le club aubois a marqué dès la troisième minute de son deuxième match.

A lire sur le même sujet :

>> Troyes-Monaco : l'ESTAC seule au sommet du pire

>> Ligue 1 (J19) : les tops et flops

>> Caen-PSG : un record et du régal pour finir l'année

Alexandre Herbinet