RMC Sport

Coronavirus: Maracineanu précise les expérimentations envisagées pour le retour du public au stade

La ministre déléguée chargée des Sports Roxana Maracineanu avait rendez-vous samedi avec plusieurs présidents de clubs à Lyon, dont Jean-Michel Aulas (OL), pour évoquer la mise en place d'expérimentations visant à faciliter le retour du public dans les enceintes sportives.

La ministre déléguée chargée des Sports Roxana Maracineanu s’est entretenue samedi matin avec les dirigeants des trois grands clubs de Lyon (OL, ASVEL, LOU) au sujet de la réouverture au public des enceintes sportives. Roxana Maracineanu a engagé des discussions à la demande du Premier ministre, pour expérimenter ce qui pourrait intervenir tôt ou tard au cours de la saison.

"Si ça va bien et que ça peut reprendre comme cela a déjà repris, on ne passera pas par ces expérimentations pour reprendre, a expliqué la ministre au sortir de la réunion. Si jamais les difficultés continuent plus longtemps, ces expérimentations auront un sens. Mais elles auront un sens de toute manière. On ne sait pas de quoi l’avenir sera fait, il faut qu’on comprenne mieux la circulation du virus."

Aulas (OL): "On veut apporter notre collaboration scientifique"

Venue pour écouter les propositions de ses interlocuteurs, et repartir "avec un dossier sous le bras", la ministre a précisé que pour l'heure "rien n'est acté". "On a une réunion prévue mardi au niveau interministériel à Matignon et nous verrons ensuite avec les protocoles que j’aurais recueillis ici, entre les trois clubs, et les collectivités concernées, ainsi que d’autres consultations qu’on aura fait d’ici là, comment on continue", a-t-elle expliqué aux journalistes présents sur place.

"C’est une étude scientifique, on a beaucoup travaillé avec l’ensemble de clubs européens, a déclaré Jean-Michel Aulas, qui présentait un travail sur les protocoles initié à Lyon. "On a même regardé ce qui se fait aux Etats-Unis avec la NBA. On veut apporter notre collaboration scientifique, expérimentale aux travaux que souhaite initier la ministre des Sports, en fournissant de l’info, de la data qui, demain, servira le moment venu à préparer la réouverture des enceintes culturelles et sportives."

Avoir une typologie "extrêmement large" de la population qui se rend à la salle ou au stade

Sorti le premier de cette réunion, le président de l’Olympique Lyonnais a évoqué les travaux scientifiques sur lesquels il comptait s’appuyer pour permettre une meilleure traçabilité des cas à l’intérieur des enceintes sportives.

"Ce serait un échantillonnage extrêmement précis avec tous les types de populations, avec, en répartition à l’intérieur des stades, des modèles complètement différents, a-t-il précisé. Pour savoir s’il faut grouper les gens par famille ou au contraire les séparer. Et donc d’avoir non seulement une typologie extrêmement large de la population qui viendrait dans les stades, mais également un suivi de cette typologie de façon à mieux connaître ce qui se passe à l'intérieur d’un stade ou d’une salle de sport en termes de propagation du virus. Ce que l’on ne sait pas vraiment, on n’a pas encore d’étude scientifique."

QM