RMC Sport

Covid: le PSG pourrait déplorer jusqu'à 200 millions d'euros de manque à gagner

Les conséquences des restrictions sanitaires liées à la pandémie de Covid-19 devraient provoquer un manque à gagner de près de 200 millions d'euros pour le PSG, qui souffre des huis clos et de l'impossibilité d'organiser des événements au Parc des Princes.

La pandémie de Covid-19 se poursuit en France, avec notamment ce deuxième confinement depuis le 30 octobre. Pour le PSG, l'impact économique est de plus en plus lourd. Depuis plusieurs semaines, les équipes du club ont travaillé à calculer le manque à gagner jusqu'à la fin de la saison. Résultat: une somme astronomique qui avoisine 200 millions d'euros.

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder le PSG en Ligue des champions

Des huis clos à 130 millions d'euros

Ce manque à gagner s'explique en très grande partie par l'absence de tous les revenus liés à la billetterie. Avec des huis clos qui se répètent chaque week-end, privant le club de chiffre d'affaires sur les loges, la buvette et la vente de produits dérivés, entre autres, les pertes approchent les 130 millions d'euros. La part des trois matchs de Ligue des champions, qui devaient se disputer à domicile, s'élève à elle seule à 20 millions d'euros.

Les recettes en moins sont aussi liées à l'arrêt de l'utilisation du Parc des Princes pour l'organisation d'événements tels que les séminaires, les soirées privées, les "escape game" et, surtout, les visites du stade. Ces dernières, depuis leur instauration, sont en effet un réel succès.

Ces difficultés s'inscrivent aussi dans un contexte difficile pour le PSG, qui est le club le plus touché avec l'OM par les problèmes liés à la crise avec le diffuseur Mediapro.

Mohamed Bouhafsi