RMC Sport

Di Meco : "Bielsa n’a rien à voir avec les cartons de Morel et Ayew"

Eric Di Meco

Eric Di Meco - -

Eric Di Meco, membre de la Dream Team RMC Sport, ne comprend pas les critiques contre Marcelo Bielsa, l’entraîneur de l’OM, après les cartons jaunes reçus par Jérémy Morel et André Ayew face à Lyon. Des avertissements qui les priveront du choc face au PSG le 9 novembre.

Eric Di Meco, membre de la Dream Team RMC, comprend la décision de Marcelo Bielsa d’aligner Jérémy Morel, André Ayew et Nicolas Nkoulou face à Lyon dimanche (défaite 1-0) malgré la menace de suspension qui planait sur eux. Et si les deux premiers ont été avertis et manqueront le choc face au PSG, le 9 novembre au Parc des Princes, l’ancien international français ne revoit pas son jugement pour autant. « Pour que Morel puisse jouer contre le PSG, il ne fallait pas le faire jouer contre Lyon, le sommet du championnat ? Il fallait donc qu’il prenne un carton contre Toulouse ? Mais le match de Toulouse n’était pas moins important que celui face à Lyon, assure-t-il. C’est plus important de gagner à domicile qu’à l’extérieur. Il y a des moments dans une saison où tu peux le faire (prendre sciemment un carton jaune, ndlr). Mais quand tu viens de gagner sept fois d’affilé et que tu as une dynamique à ne pas casser, tu ne vas pas dire aux mecs : « Attention aux cartons ». Dimanche, c’était un match où il y avait des contacts et ils ont pris un carton.

Ça n’a rien à voir Bielsa. Le débat, ce n’est pas Bielsa. La gestion des cartons, c’est personnel. Hier soir, il y a eu plus de fautes en première mi-temps que la totalité d’un match de L1. Les mecs ne vont pas lever le pied. Si on raisonne par l’absurde, tu dis à Nkoulou, Morel et Ayew de prendre un jaune contre Toulouse pour ne pas jouer contre Paris. Ou alors, mettons Nkoulou, Morel et Ayew sur le banc contre Lyon. Mais ce match est aussi important que celui face à Paris. »

« Ça me gêne quand les latéraux rentrent au milieu »

L’ancien Marseillais n’est en revanche pas un adepte du système tactique de Marcelo Bielsa en 3-3-1 qui oblige les latéraux à se muer en milieux récupérateurs selon les actions. « Bielsa joue avec la même équipe depuis le début de saison, adapte son dispositif à l’adversaire et ça a plutôt bien réussi jusqu’ici. Donc on ne peut pas dire le contraire aujourd’hui. Le truc qui me gêne, c’est quand les latéraux rentrent au milieu de terrain, explique-t-il. Et pourtant Benjamin Mendy a fait un super match face à Lyon et c’est même, pour moi, le meilleur Marseillais. Au lieu de les laisser dans le couloir, ils viennent aider Imbula au milieu de terrain. Sur le but de Gourcuff, le latéral qui doit couvrir dans l’axe n’est pas là puisqu’il est a plus haut au milieu de terrain. C’est le problème mais tu ne peux pas le reprocher à Bielsa parce que c’est son jeu. »

La rédaction avec le Super Moscato Show