RMC Sport

Dijon: Guy Lacombe explique pourquoi il a dit non

Alors qu'il était le choix numéro un des dirigeants dijonnais pour succéder à Olivier Dall'Oglio, Guy Lacombe a préféré décliner leur proposition. Un choix motivé par des raisons personnelles.

Le suspense a pris fin ce jeudi en Bourgogne. Dix jours après avoir limogé Olivier Dall'Oglio, le DFCO a annoncé l’arrivée d’Antoine Kombouaré. Le Kanak, viré par Guingamp en novembre, était le favori pour le poste depuis le renoncement de Guy Lacombe. Alors qu’il était la priorité du président Olivier Delcourt, l’ancien coach de Monaco et du PSG a préféré repousser cette proposition, pour des raisons personnelles. "J’ai été contacté par le président, d’une façon remarquable. Je l’ai remercié, je n’ai jamais eu une approche pareille avec un président", a expliqué Lacombe au micro de RMC Sport.

"Ce n’était pas le bon moment pour moi"

"C’est un bon endroit, Dijon est vraiment un bon club. Mais ce n’était pas le bon moment pour moi. Je suis dans l’émotion actuellement. C’est un petit peu dur pour moi de pouvoir gérer toutes ces émotions. C’est pour ça que je n’ai pas accédé à cette requête", a-t-il poursuivi, avant de se confier sur le choix du DFCO de nommer Kombouaré. "Il a déjà montré beaucoup de choses. C’est un gars qui a beaucoup d’expérience, c’est un meneur d’hommes. Il va avoir une approche différente de celle d’Olivier Dall'Oglio. Il y aura sûrement une réaction", a assuré Lacombe.

Opposé dimanche à Montpellier (17h) à l'occasion de la 20e journée de Ligue 1, Dijon est actuellement 18e, à deux points de la 17e place d'Amiens.

RR avec Julian Mancini