RMC Sport

Disparition de Sala: la police annonce l'arrêt des recherches

Bientôt trois jours après la disparition de l'avion dans lequel se trouvait Emiliano Sala, la police de Guernesey a annoncé ce jeudi après-midi l'abandon des opérations de recherche. Le dernier appareil mobilisé est rentré à la base.

Ce n’est malheureusement pas une surprise, mais l’annonce est lourde de sens. Dans un communiqué publié à 16h15, ce jeudi, la police de Guernesey, qui supervisait les opérations de secours, puis de recherche, après la disparition du vol d’Emiliano Sala, a annoncé leur arrêt.

"Malgré des efforts acharnés, nous n’avons pu trouver la moindre trace de l’appareil, du pilote ou du passager, se désole le capitaine David Barker. Il y a eu plus de 24 heures de recherches continues, et 80 heures de vols partagées entre trois avions et cinq hélicoptères. Deux bateaux ont également été impliqués, ainsi que différents navires de passage et de pêche. […] Nous avons passé en revue toutes les informations dont nous disposions, tout en prenant en compte les équipements de secours à bord, et avons décidé de mettre fin aux recherches."

Appel à la vigilance

"Les chances de survie à ce stade sont extrêmement faibles, justifie David Barker. Les proches parents ont été informés de cette évolution, et mes pensées vont aux familles du pilote et du passager."

Le capitaine précise toutefois que si le dernier avion de recherche a désormais atterri, l’incident reste ouvert. "Bien que nous ne cherchions plus activement, nous allons émettre des messages à tous les navires et aéronefs de passage sur la zone pour leur dire de guetter toute trace de l’appareil."

Et la police de Guernesey de conclure en expliquant qu’elle ne communiquera plus sur l’affaire, sauf nouvel élément important.

Clément Chaillou