RMC Sport

Dupraz: "C’est la faute du coach mais moi, je ne démissionne pas"

Pascal Dupraz (Toulouse)

Pascal Dupraz (Toulouse) - AFP

Battu à Dijon samedi soir (3-1), son quatrième match d’affilée sans victoire, Toulouse glisse à la 14e place en Ligue 1. Une mauvaise passe pour les joueurs de Pascal Dupraz, qui ne compte pas jeter l’éponge.

Un automne singulier pour Toulouse. Trois victoires d’affilée (contre Amiens, à Angers, contre Clermont en Coupe de la Ligue), puis quatre matchs sans victoire (nul contre Saint-Etienne, défaite à Nantes, nul contre Metz, défaite à Dijon). Une mauvaise série qui fait glisser le Téfécé à la 14e place de Ligue 1. Et fait râler Pascal Dupraz, qui ne compte pas lâcher son poste d’entraîneur pour autant.

"On fait exprès d'être mené au score, peste le Savoyard. Sur le premier but dijonnais, j'ai vu onze mannequins toulousains. On fait tellement d'erreurs... J'avais dit aux joueurs de se méfier des contres dijonnais. Et cela n'a pas été suffisant. C'était un match bizarre. Les joueurs sont abattus ? Mais on n'a pas le droit d'être abattu quand on est footballeur professionnel, en pleine force de l'âge. On l'est quand on est malade, à l'article de la mort, ou quand on n'a pas de boulot..."

A voir aussi >> Toulouse: Imbula écarté par Dupraz, "qui s'intéresse aux joueurs qui ont envie de jouer"

"Nous manquons un peu d'humilité"

"J'ai des joueurs dont la conception du football n'est pas celle d'un collectif, mais on va se reprendre, assure Pascal Dupraz. De toute manière, c'est la faute du coach. Mais moi, je ne démissionne pas... Je sais que le match va être décortiqué par des spécialistes ventripotents, entre deux saucisses et des petits fours. Nous manquons un peu d'humilité en ce moment au TFC." Rebond espéré dès mercredi au Stadium contre Nice.

A voir aussi >> Lille coule même sans Bielsa, Bordeaux n’y arrive plus

VIDEO >> La réponse de Dupraz sur la mise à l'écart d'Imbula

LP avec l'AFP