RMC Sport

Equipes, entraineurs, concours... : un All Star Game de L1, ça donnerait quoi ?

-

- - -

La LFP planche actuellement sur l’organisation d’un All Star Game « made in Ligue 1 » dont la première édition pourrait se dérouler dès cette saison. A quoi un tel évènement pourrait-il ressembler ? La réponse en quatre points.

Les équipes

A la manière du système US, les deux équipes d’une quinzaine de joueurs seraient désignées par le vote du public. Pour un pays aux « 65 millions de sélectionneurs », l’occasion est belle d’exprimer enfin sa voix. Même s’il reviendra ensuite aux entraineurs de trancher entre 3-3-4 et 4-2-4 (oui, on veut du spectacle). Sur cette base-là, on devrait enfin voir ce que donnent des milieux sans récupérateurs.

Nos compos

Français :

Ruffier – Sidibé, Perrin, Kurzawa – Rabiot, Lemar, Matuidi, Fekir – Ben Arfa, Lacazette, Ben Yedder

Etrangers :

Lopes – Marquinhos, Thiago Silva, David Luiz – Verratti, Pastore, Bernardo Silva, Darder – Di Maria, Cavani, Eder

A lire ici >> All Star Game et E-Sport bientôt au menu de la Ligue 1 ?

En image >> l'équipe type de la saison... sans le PSG

En image >> l'équipe type de la saison de Riolo

Les coaches

Pour les « étrangers », le choix se limitera à trois possibilités : Lucien Favre (Nice), Unai Emrey (PSG) et Pablo Correa (Nancy). Le dernier nommé connait déjà bien la L1 mais n’a pas la même surface médiatique que ses deux compagnons. Parce qu’Emery sera au quotidien le coach des trois-quarts de l’équipe, voyons ce que le Suisse pourrait proposer avec un tel effectif.

Côté « Français », le choix est plus vaste avec 17 noms possibles. Jocelyn Gourvennec (Bordeaux) est une option « gendre idéal ». Plus amusant, le coaching d’un Fred Antonetti (Lille) sur le dos des stars ne manquerait pas de couleur. D’autant qu’avec 12 saisons passées sur les bancs de Ligue 1, il est l’un des plus expérimentés. Les options d’un Christian Gourcuff (Rennes) promettraient du spectacle. Quant à imaginer la causerie de Pascal Dupraz (Toulouse), on en salive d’avance.

Les « contest »

Un concours de jongles ? Trop long pour un Javier Pastore, vraisemblablement trop court pour un Karim Rekik. Il sera difficile d’égaler la télégénie des « Slam Dunk Contest » de la NBA, mais un affrontement des meilleurs tireurs de penalties semble inévitable. Tout comme le tir sur la barre le plus lointain. On peut également imaginer un concours du meilleur dribbleur, façon rodéo. Combien de temps tiendrait Hatem Ben Arfa ballon au pied face à un trio Cahuzac, Civelli, Balmont ? Un match de « five » entre stars de Ligue 1 aurait également une sacrée gueule. Quant à l’inconnu du public, il pourrait décrocher la timbale en inscrivant un coup franc direct au « mur » Vincent Enyeama.

En image >> Les joueurs qui ont pris le plus de cartons en 2015-2016

S.R