RMC Sport

Felipe Melo encense Unai Emery, son ancien entraîneur

-

- - AFP

Le milieu brésilien Felipe Melo a été marqué par Unai Emery, son entraîneur à Almeria à la fin des années 2000, comme il le raconte ce mercredi dans la presse brésilienne.

Aujourd'hui à Palmeiras, le milieu international brésilien Felipe Melo a évolué sous les ordres d'Unai Emery dans le club d'Almeria en 2007-2008. Une saison durant laquelle l'actuel entraîneur du PSG l'a considérablement marqué, comme l'ancien joueur de la Juventus l'a expliqué dans un entretien à la version brésilienne d'ESPN publié ce mercredi.

A lire aussi >> La blessure impressionnante au visage de Felipe Melo

Surpris par Emery

"Pour moi, Unai a été une très bonne surprise. Je jouais pour le Racing Santander et c'est lui qui m'a fait venir. Je ne le connaissais pas encore mais je savais qu'il faisait du très bon boulot", se remémore Felipe Melo. Le technicien basque était alors dans sa seconde saison à Almeria.

La connexion entre les deux hommes a été immédiate grâce à plusieurs points communs: passion pour la tactique, hyperactivité mais aussi amour du jeu vidéo Football Manager.

"Il sait tout de la tactique"

Felipe Melo raconte aussi comment le professionnalisme d'Unai Emery l'a marqué. "C'est un gars qui axe sa vie autour du football. Ses équipes marquent beaucoup car il travaille énormément. Il sait tout de la tactique. C'est un des deux meilleurs entraîneurs que j'ai eus et je le considère comme un des meilleurs au monde actuellement", estime-t-il.

Pour Melo, il s'agit de la saison de la révélation. Buteur à sept reprises en Liga, il signe ensuite à la Fiorentina puis à la Juventus. "On a réalisé une saison particulière. Si mes souvenirs sont bons, le club a obtenu le meilleur classement de son histoire. Nous avons battu tous les gros à part le Barça, contre qui on a fait match nul. On a gagné contre le Real, à Séville ou encore Valence", se rappelle-t-il.

Emery ne gagne pas "car il est mignon"

Felipe Melo n'a que des mots positifs à l'égard de l'entraîneur basque, recruté par le PSG lors de l'été 2016 après trois saisons à Séville. "Il n'est pas triple vainqueur de la Ligue Europa simplement parce qu'il est mignon et a les cheveux raides. Non, c'est parce qu'il travaille dur. Il parle aux joueurs en les regardant dans les yeux", explique le Brésilien à ESPN.

Le rugueux joueur de 34 ans révèle aussi qu'il a failli travailler avec Unai Emery une deuxième fois au cours de sa carrière. Le technicien souhaitait en effet le recruter à Séville lors du mercato estival 2015 mais le joueur avait quitté Galatasaray pour l'Inter.

VIDEO - Duga attend beaucoup plus d'Unai Emery