RMC Sport

Fifa: convoqué le 25 octobre, Al-Khelaïfi conteste toute corruption

Nasser Al-Khelaïfi

Nasser Al-Khelaïfi - AFP

Soupçonné de corruption dans l'attribution des droits média des Coupes du monde 2026 et 2030, Nasser Al-Khelaïfi est convoqué, à sa demande, par la justice suisse le 25 octobre, a indiqué son avocat à RMC Sport. Le président de BeIN Media et du PSG conteste ces accusations.

Nasser Al-Khelaifi va être entendu à sa demande par la justice suisse. La démarche a été entreprise, auprès du ministère public suisse, par son avocat Me Szpiner à son retour de Doha à Paris dimanche. 

A lire aussi >> Anderlecht-PSG: Al-Khelaïfi absent du déjeuner officiel

Me Szpiner confie à RMC Sport que son client entreprend cette démarche en "toute confiance", pour mettre fin à des révélations "qu'il conteste", tout en réservant sa parole "aux magistrats". Al-Khelaïfi a souhaité être le plus rapidement entendu par le ministère public suisse, qui lui a proposé sa première date disponible, à savoir le 25 octobre prochain, à Berne.

A lire aussi >> Fifa: pour le défendre, l'entourage d'Al-Khelaïfi avance l'absence de concurrence

Une villa sarde comme moyen de corruption? 

Nasser Al-Khelaïfi est visé par une enquête de la justice suisse et de la Commission d'éthique de la Fifa. La police italienne le soupçonne d'avoir mis à disposition de Jérôme Valcke une villa en Sardaigne comme "moyen de corruption", ce que l'ancien secrétaire général de la Fifa dément.

A lire aussi >> Commission d'éthique de la Fifa: ce qui attend Al-Khelaïfi

VIDEO - Affaire Al-Khelaïfi: la justice suisse mène l’enquête

AA avec Sa.De