RMC Sport

Flamengo: Gerson en larmes dans une émission d’adieu avant de rejoindre l’OM

Gerson est apparu très ému dans une émission consacrée par le chaîne de Flamengo, club qu’il va quitter pour rejoindre Marseille dans les prochaines semaines.

Gerson (24 ans) va disputer son dernier match avec Flamengo, ce mercredi face à Fortaleza lors de la sixième journée du championnat du Brésil. Le milieu de terrain va ensuite rejoindre l’Olympique de Marseille qui a déjà officialisé l’accord. Avant cela, le club de Rio a consacré une émission d’adieu à celui qui est surnommé "Coringa" (joker).

Ses coéquipiers Diego, Diego Alves, Filipe Luis, Bruno Henrique, Gabriel Batista et Hugo Moura ont évoqué ses souvenirs à ses côtés. Gerson a beaucoup ri et s’est aussi montré très ému au moment de tourner la page de cette aventure débutée en 2019, après son transfert en provenance de l’AS Rome.

Après plusieurs dizaines de minutes de conversation bon enfant avec ses futurs-ex partenaires, Gerson a laissé échapper quelques larmes.

"Je deviens émotif en me souvenant des choses que j'ai vécues dans ma vie et en écoutant les paroles de personnes très importantes, qui sont des références à l'intérieur et à l'extérieur du terrain, des idoles pour beaucoup de gens, a-t-il confié. Ce sont des mots que j'emporterai avec moi pour le reste de ma vie et je ne peux que les remercier."
Les adieux émouvants de Gerson à ses partenaires de Flamengo
Les adieux émouvants de Gerson à ses partenaires de Flamengo © Capture Fla TV

Gerson a joué 108 matchs avec Flamengo pour sept buts inscrits et huit titres dont la Copa Libertadores. Il a aussi adressé un message fort en direction de l’ancien entraîneur Jorge Jesus (désormais à Benfica) à l’origine de sa venue à Flamengo après son échec en Italie.

"Il a fait un gros effort pour que je joue pour Flamengo, se souvient-il. Il m'appelait quotidiennement, disait qu'il comptait sur moi à Flamengo. J’étais en Italie, je pensais mettre le football de côté, mais il m'a donné confiance. La Roma avait dit qu'ils ne comptaient pas sur moi cette saison et qu'il n'y avait pas beaucoup de club où aller, et il a dit: 's'ils ne comptent pas sur toi là-bas, je compte sur toi ici.' J'étais très heureux de la confiance qu’il accordait à mon football."

NC