RMC Sport

OM: Longoria donne des précisions sur le prix de Gerson

Lors de la réunion avec les leaders de groupes de supporters de l'OM, Pablo Longoria a promis que l’indemnité déboursée par le club phocéen était légèrement inférieure à 15 millions d’euros.

Il a tenu à mettre les choses au clair. Lors de la réunion avec les leaders des groupes de supporters marseillais, mercredi, au stade Vélodrome, en compagnie de Frank McCourt, Pablo Longoria a affirmé qu’il ne fallait pas croire certains chiffres annoncés au sujet du transfert du brésilien Gerson.

Le président de l’OM a promis que l’indemnité déboursée par le club phocéen était légèrement inférieure à 15 millions d’euros. Selon les informations de RMC Sport, il faut tout de même ajouter certains bonus pouvant faire monter la transaction jusqu’à environ 20 millions d’euros.

Incontournable à Flamengo

Dans un communiqué d'une ligne et demie publié mercredi, Marseille a annoncé avoir trouvé un accord avec Flamengo pour Gerson. Formé à Fluminense, il avait pris la direction de l'AS Rome en 2016 contre 16 millions d'euros. Pendant ses deux saisons romaines, il n'avait pas convaincu et avait filé en prêt du côté de la Fiorentina, sans se montrer beaucoup plus à son avantage.

Flamengo avait déboursé près de 12 millions d'euros pour le faire revenir au Brésil en 2019. Un choix payant puisqu'il est vite devenu incontournable aux yeux du Portugais Jorge Jesus, remportant notamment le doublé historique Championnat brésilien - Copa Libertadores.

Milieu relayeur très technique, Gerson (24 ans) a disputé une centaine de matchs avec le club rouge et noir de Rio, s'offrant une place de choix dans le cœur des supporters. Il devra maintenant séduire ceux de l'OM, qui peuvent s'attendre à un été quelque peu animé, entre les départs des joueurs prêtés (Michaël Cuisance, Olivier Ntcham...) ou en fin de contrat (Florian Thauvin) - auxquels s'ajoute Hiroki Sakai - les éventuelles ventes d'éléments importants et l'arrivée de nouvelles recrues. McCourt et Longoria, qui ont répété aux supporters que l'OM n'est pas à vendre, leur ont promis "une belle équipe".

RR avec Florent Germain