RMC Sport

Gourcuff en district : la folle histoire du buzz

Yoann Gourcuff

Yoann Gourcuff - AFP

Depuis vendredi, une offre farfelue est parvenue à Didier Poulmaire, avocat de Yoann Gourcuff, pour le recrutement du milieu international français. A l’initiative de cette idée, Joseph Corson, entraîneur de Locquirec (1ère division de district), s’est expliqué dans l’Intégrale Sport sur RMC. Savoureux.

Depuis vendredi, les Gars de la Rive de Locquirec, équipe de première division de district du Finistère-Nord (29), font le buzz. Leur offre concrète et très spéciale formulée pour recruter Yoann Gourcuff a fait le tour des médias et des réseaux sociaux. Libre depuis son départ de Lyon, le milieu de terrain laisse encore planer le doute sur sa future destination. Alors que Guingamp, Rennes et Montpellier lui font les yeux doux, le club de Locquirec s’est amusé de cette cour assidue pour la tourner en dérision. Au programme : un salaire mensuel de quatre packs de bière, une prime d’un sandwich au pâté de campagne par match disputé et un open-bar à la brasserie locale en guise de prime de victoire.

Invité de l’Intégrale Sport ce samedi sur RMC, Joseph Corson, entraîneur de l’équipe, a dévoilé la genèse de cette idée folle. « On voulait faire parler de nous. On a recréé le club il y a trois ans en repartant de tout en bas, explique-t-il. On essaye d’avoir un état d’esprit différent, ça fonctionne très bien. Pourquoi ne pas faire un petit buzz et faire comprendre que Yoann Gourcuff pourrait très bien venir chez nous ? » Derrière tout ça, l’affaire est prise très au sérieux.

« Moins prout-prout que Rennes, moins plouc que Guingamp ! »

« On n’a pas de retour pour l’instant, révèle Corson, ancien joueur de National. On espère une réponse et au moins que son avocat le mette au courant. On estime que le cadre de vie qu’on lui propose sur Locquirec est idéal. C’est un peu moins prout-prout que Rennes, un peu moins plouc que Guingamp et moins orange que Lorient. C’est la première station balnéaire du Finistère. » L’argumentaire est rodé et compte bien porter ses fruits. « Ça va être dur mais on y croit toujours. Il a besoin de souffler un peu. »

NC