RMC Sport

José Anigo placé en garde à vue à la brigade de répression du banditisme

Selon La Provence, l’ancien directeur sportif de l’OM José Anigo, 59 ans, a été placé en garde à vue jeudi à Marseille. Celui qui est actuellement responsable du recrutement à Nottingham Forest est suspecté pour "participation à une association de malfaiteurs en vue de commettre un crime" et "extorsions en bande organisée". Des affaires qui pourraient avoir un lien avec le transfert du jeune Marseillais Isaac Lihadji de Marseille à Lille cet été.

José Anigo dans la tourmente? D’après La Provence, l’ex-directeur sportif de l’OM a été placé en garde à vue jeudi à l’Evêché de Marseille. Actuel responsable du recrutement du club de D2 anglaise de Nottingham Forest, le dirigeant de 59 ans a fait le déplacement dans la cité phocéenne après avoir été convoqué par la brigade de répression du banditisme (BRB). Il est suspecté de "participation à une association de malfaiteurs en vue de commettre un crime" et "extorsions en bande organisée."

Le transfert de Lihadji au Losc au centre de l'affaire?

José Anigo n’est pas le seul à être placé en garde à vue. Lundi, 21 suspects dont des membres de la "bande de la Capelette", et deux grandes figures du banditisme marseillais Michel Campanella et Jean-Luc Barresi, proche du club marseillais. Toujours selon les informations de La Provence, un conflit d’ordre financier autour du transfert du jeune Olympien Isaac Lihadji (18 ans) à Lille est au cœur de cette affaire. Après un long feuilleton et le refus de l'attaquant de signer son premier contrat pro avec son club formateur, Lihadji a rejoint le Losc début juillet

José Anigo a quitté l’OM fin 2016 après l’arrivée du nouveau propriétaire américain Frank McCourt. Il a vécu en Tunisie puis officié en Grèce avant de rejoindre l’Angleterre et le club de Nottingham Forest, entraîné par Sabri Lamouchi.

ABr