RMC Sport

L’OL justifie la mise à l’écart de Marcelo pour "comportement inapproprié"

L’Olympique Lyonnais a publié un communiqué ce mardi pour expliquer la situation de Marcelo. Le défenseur brésilien a été écarté du groupe professionnel pour son "comportement inapproprié" après la défaite à Angers, samedi en Ligue 1 (3-0). Il s’entraînera désormais avec la réserve. Son contrat pourrait être résilié.

Peter Bosz ne veut plus de Marcelo. L’Olympique Lyonnais non plus. Les Gones ont publié ce mardi un communiqué afin d’expliquer la situation du défenseur brésilien, mis à l’écart du groupe professionnel: "Le comportement inapproprié de Marcelo dans les vestiaires, à l'issue du match disputé à Angers, justifie cette décision prise unanimement par l'ensemble de la direction sportive de l'Olympique Lyonnais".

Sous contrat jusqu'en 2023

Selon L’Équipe, le colosse d’1,91m aurait eu des attitudes peu professionnelles après la claque de son équipe dans l’antre du SCO (3-0). Envers l’un des coéquipiers notamment. Un comportement qui n’est pas du tout passé aux yeux de sa hiérarchie.

Le joueur de 34 ans, sous contrat jusqu’en 2023, s’entraînera désormais avec la réserve, sous les ordres de Gueida Fofana et Jérémy Bréchet. Il en a été informé lundi après-midi par ses dirigeants, qui se sont réunis pour étudier son cas. Avant de trancher d'une même voix. "La direction sportive de l’OL rappelle que l’ensemble de ses joueurs doivent démontrer un état d’esprit et un engagement indéfectibles pour retrouver sans tarder des résultats conformes aux ambitions du club", explique le communiqué des Gones.

Un but contre son camp à Angers

Après un nul décevant face au Stade Brestois (1-1), l’équipe de Peter Bosz, le nouveau coach néerlandais, a été balayée sur la pelouse d’Angers, dimanche, lors de la 2e journée de Ligue 1. Un match cauchemardesque durant lequel Marcelo a marqué contre son camp en ratant une passe en retrait pour Anthony Lopes. Un but gag qui a peut-être sonné la fin de son aventure dans le Rhône.

A moins de deux semaines de la fin du mercato, Lyon souhaite en tout cas se séparer de l’ancien défenseur de Beskitas, recruté à l’été 2017 pour 7 millions d’euros. Son contrat pourrait être résilié dans les prochains jours, cinq mois après l’annonce de sa prolongation. Sacré revirement de situation.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Journaliste RMC Sport