RMC Sport

L’OM fait appel des sanctions pour les incidents face au PSG

L’OM, via un communiqué, indique qu’il fait appel des sanctions infligées par la commission de discipline de la FFF en raison des incidents au Parc des Princes lors du quart de finale de la Coupe de France face au PSG le 28 février.

L’OM ne digère pas ces sanctions. Et fait appel. Il y a près de deux mois (28 février), le quart de finale de la Coupe de France au Parc des Princes face au PSG (perdu 3-0) avait été marqué par des incidents dans la tribune réservée aux supporters marseillais.

Des sièges avaient notamment été arrachés et d’autres dégradations avaient été commises dans le stade. Et la commission de discipline de la FFF a décidé de punir l’OM avec une amende de 30.000 euros ainsi que la fermeture de la zone réservée à ses supporters pour les deux prochains matchs à l’extérieur.

Les matchs à Angers et Guingamp concernés

Comme la sanction est applicable à la Ligue 1, elle concerne les matchs à Angers (29 avril) et Guingamp (12 mai), les deux derniers déplacements de l’OM en championnat. "L’Olympique de Marseille a immédiatement formé appel contre cette décision", indique le club ce samedi. Les supporters marseillais peuvent garder espoir de voir le stade Raymond-Kopa et le Roudourou.

LP