RMC Sport

L’UNFP soutient Neymar "sans réserve"… et allume le FC Barcelone

Neymar

Neymar - AFP

Dans un communiqué, l’UNFP affirme son soutien "sans réserve" à Neymar, visé par une plainte du Barça. Le club blaugrana lui réclame plus de 9 millions d’euros après son départ pour Paris. L’UNFP se dit "particulièrement irritée" et déplore un Barça "rancunier et mesquin".

Nouvel épisode dans l’interminable feuilleton Neymar. Mardi, le FC Barcelone annonçait qu’il réclame à son ancien joueur plus de 9 millions d’euros de dommages et intérêts pour ne pas avoir respecté son contrat. Le PSG a répondu peu après. Ce mercredi, Neymar a, à son tour, attaqué le Barça pour récupérer des primes non versées. Et en fin de journée, l’Union nationale des footballeurs professionnels (UNFP) s’est mêlée au conflit.

"Nous n’avions jamais connu le Barça aussi rancunier et mesquin"

"L’UNFP soutient Neymar sans réserve!", lance le syndicat dans son communiqué. L’UNFP se dit "particulièrement irritée" devant ce feuilleton, soutient le n°10 parisien et affirme qu’elle "n’hésiterait pas à lui promulguer quelques conseils" s’il en faisait la demande. Le principal syndicat des footballeurs en France s’en prend au FC Barcelone, club "que nous n’avions jamais connu aussi rancunier et mesquin".

L’UNFP prête à en découdre devant la justice

"L’UNFP estime qu’il faut savoir perdre, y compris dans ce jeu de dupes adoubé par les dirigeants jusqu’à ce qu’il se retourne contre eux", est-il aussi écrit dans le communiqué, qui se termine sous forme d’avertissement: "Laissons le joueur exprimer son talent sur le terrain (...) plutôt que de vouloir l’envoyer devant les tribunaux par vile vengeance… Ou alors, allons-y gaiement, et remettons en cause le montant disproportionné de la clause de départ devant ces mêmes juges… Ce que l’UNFP est prête à faire!"

A lire aussi >> PSG: Neymar attaque à son tour le Barça pour des primes non versées

A lire aussi >> Mercato: Pepe Reina au PSG pour régler le débat des gardiens?

VIDEO >> Emmanuel Petit: "Le Barça n'a que ce qu'il mérite"

Nicolas Bamba