RMC Sport

La boulette de Doria, encore un revers inquiétant pour l’OM... Ce qu'il faut retenir de Bielefeld-Marseille

Doria

Doria - AFP

Nouvelle défaite en amical ce samedi pour l'Olympique de Marseille, face à l'Arminia Bielefeld cette fois (1-0). Malgré la présence de la recrue Bafétimbi Gomis à la pointe de l'attaque, les Phocéens n'ont pas levé les inquiétudes, au contraire. Et Doria, coupable sur le but victorieux des Allemands, ne s'est sans doute pas fait des amis au sein des supporters marseillais.

Gomis, de l'envie et de la maladresse

Ce samedi à l'Heidewaldstadion de Gütersloh, les yeux étaient surtout braqués sur lui : Bafétimbi Gomis, le nouvel attaquant marseillais, prêté par Swansea vendredi. Titularisé par Franck Passi, le buteur a prouvé qu'il était au point physiquement. En première période, il ne s'est pas contenté de rester en pointe. Son tacle rugueux, dès la 5e minute, a illustré son envie de bien faire.

A lire aussi >>> Bafétimbi Gomis à Marseille, c'est fait

Mais Bafétimbi Gomis n'a pas eu vraiment l'occasion de se mettre en valeur. Le collectif marseillais a toujours du mal dans l'animation offensive (voir plus bas). Gomis a dû attendre la 54e minute et un débordement d'Henri Bedimo pour tenter sa chance pour la première fois. Seul aux six mètres, l'ex-Lyonnais n'a pas cadré sa tête. Puis, peu après l'ouverture du score de Bielefeld, l'attaquant a percuté balle au pied à l'entrée de la surface, mais le capitaine Rémy Cabella a perdu son duel avec le portier adverse. Bafétimbi Gomis a finalement cédé sa place à la 75e à Aaron Leya Iseka, qui a lui aussi porté le maillot olympien pour la première fois.

Doria, l'erreur qui coûte cher

Franck Passi a peut-être trouvé sa base défensive avec Yohann Pelé dans la cage et une charnière centrale composée de Tomas Hubocan et Karim Rekik. En première période, l'Albatros, qui sera a priori le numéro un dans la cage olympienne cette saison, a rassuré en signant trois parades consécutives. Mais en seconde période, le trio Samba-Rolando-Doria est entré, et tout est parti de travers...

Après une première frappe sur le poteau (53e), l'Arminia Bielefeld a puni les errances de l'arrière-garde marseillaise 10 minutes plus tard. Sur un centre allemand venu de la gauche, Doria, dans les six mètres, a repoussé mollement le cuir dans les pieds de Fabian Klos. Ce dernier n'avait plus qu'à pousser le ballon au fond des filets. Une erreur fatale pour le Brésilien, qui a raté une occasion de faire taire ses détracteurs. Il leur a même donné un argument supplémentaire.

Une nouvelle défaite qui inquiète un peu plus

Avec ce revers, les Olympiens ne rassurent toujours pas, bien au contraire. Leur bilan jusqu'à présent dans les matchs amicaux de l'été fait craindre le pire : hormis une victoire poussive à Nîmes et un nul contre l'Ajax Amsterdam, ils se sont inclinés quatre fois, notamment contre une D4 allemande (aux tirs au but contre Alemannia Aachen) et donc face à un pensionnaire de D2 outre-Rhin (Arminia Bielefeld). Le ciel marseillais est bien gris, à seulement deux semaines de la première journée du championnat de France 2016-2017.

A lire aussi >>> Amical : l'OM battu... par un club de D4 allemande !

N.B