RMC Sport

La Ligue 1 bat des records d’affluence

Le nouveau stade Vélodrome a contribué à l'augmentation du nombre de spectateurs en Ligue 1 cette saison.

Le nouveau stade Vélodrome a contribué à l'augmentation du nombre de spectateurs en Ligue 1 cette saison. - AFP

En nette hausse depuis deux ans, les affluences de Ligue 1 ont franchi un nouveau cap cette saison avec plus de 22 000 spectateurs de moyenne. Et un total d’un million supplémentaire par rapport à l’exercice précédent. Des résultats qui permettent notamment à la France de passer devant l’Italie.

L’opération séduction menée par la Ligue de football professionnel semble porter ses fruits. Cette saison, les stades français ont encore battu des records d’affluence. Avec une moyenne de 22 337 spectateurs par match, la Ligue 1 a enregistré une hausse de 6% par rapport à la saison passée (21 155). Mieux, c’est même plus d’un million de spectateurs supplémentaires que le championnat de France a attiré dans ses stades.

Avec 8,45 millions de spectateurs au total cette saison, la Ligue 1 double même la Serie A au classement des affluences européennes, et se positionne en quatrième position derrière la Bundesliga, la Premier League et la Liga.

Le meilleur est à venir

Cette saison, lors de la 10e journée, la L1 a même franchi la barre des 300 000 spectateurs pour la première fois de son histoire. Le résultat d’un concours de circonstances favorables puisque Lens accueillait notamment le PSG au stade de France (70 785 spectateurs, meilleure affluence de la saison), et que Lyon, Bordeaux, Marseille ou encore Lille évoluaient tous à domicile ce week-end-là.

Des chiffres qui pourraient être encore meilleurs dans un an. Bien qu’au jeu des montées-descentes, la Ligue 1 perdra plus de 11 000 places potentielles par match (sans compter que la relégation de Lens ne permettra pas d’organiser des matches au stade de France), les mises en service des nouveaux stades de Bordeaux et Lyon (en janvier 2016), ainsi que la modernisation de celui de Toulouse, pourraient faire augmenter sensiblement l’affluence moyenne de la saison 2015-2016.

R.F