RMC Sport

"La sélection italienne, ce serait une grande fierté", explique Ranieri dans Team Duga

Invité de l'émission Team Duga sur RMC mercredi, Claudio Ranieri a affirmé qu'il souhaitait entraîner l'équipe d'Italie un jour. Mais l'entraîneur transalpin n'a pas encore discuté avec le président nantais Waldemar Kita de la possibilité de le libérer.

Claudio Ranieri sur le banc de l'équipe d'Italie ? Depuis plusieurs jours, l'éventualité prend de l'épaisseur alors que la Squadra Azzurra n'a plus de sélectionneur depuis la qualification manquée pour la Coupe du monde en Russie en novembre dernier. Interrogé par le média italien Sky mardi, l'entraîneur de Nantes avait indiqué qu'il demanderait à son président Waldemar Kita de le libérer. Sous contrat avec les Canaris jusqu'en 2019, Claudio Ranieri est revenu sur la possibilité de prendre les rênes de l'équipe d'Italie alors qu'il était l'invité exceptionnel de l'émission Team Duga sur RMC mercredi.

"Ce serait une grande fierté pour moi"

"Je pense que tous les entraîneurs français ou italiens ont l’ambition de coacher leur sélection un jour, c’est normal. Maintenant, personne ne m’a contacté à ce sujet. Mais si tu me demandes si j’aimerais entraîner la sélection italienne un jour, je te répondrais oui, ce serait une grande fierté pour moi. […] Je ne suis pas en train d'envoyer un message car je ne sais pas ce qu’il se passe en ce moment", a répondu Claudio Ranieri aux questions d'Emmanuel Petit.

L'entraîneur italien de 66 ans avoue ne pas avoir encore discuté avec son président Waldemar Kita. "Je ne sais pas ce que pourrait répondre le président Kita car je n’ai jamais parlé de ça avec lui. Ma mentalité est de faire le maximum où je suis, avec Nantes", déclare-t-il. En conférence de presse ce mercredi, le président nantais a laissé la porte ouverte à un éventuel départ de Claudio Ranieri. "Ça ne se présentera pas deux fois. [... ] Prendre l'équipe de son pays, chaque entraîneur en rêve. Il faut qu’on analyse bien la chose pour ne pas laisser le club en difficulté mais je ne suis pas là pour freiner les ambitions personnelles", avait-il expliqué.

Successeur de Di Biagio ?

L'équipe d'Italie n'a plus de sélectionneur attitré depuis son échec en barrages de qualification pour la Coupe du monde en novembre contre la Suède. Après le renvoi de Giampiero Ventura, la Nazionale est restée plusieurs semaines sans sélectionneur avant que Luigi Di Biagio ne soit nommé intérimaire début février.

VIDEO - Nantes: Kita cédera aux "ambitions personnelles" de Ranieri mais tacle la mentalité moderne

la rédaction RMC Sport