RMC Sport

Laurey demande de la patience pour Henry: "Laissez-le tranquille"

Pour Thierry Laurey, qui restera comme le premier entraîneur à avoir l'avoir fait tomber, Thierry Henry a simplement besoin d'un peu de temps pour mettre en place ses idées. Pour sa première sur le banc monégasque, le champion du monde 1998 a vu ses joueurs chuter ce samedi à Strasbourg (2-1).

Difficile de vivre une première plus compliquée. Pour ses grands débuts sur le banc de l’AS Monaco, Thierry Henry a assisté, impuissant, à la sixième défaite de sa nouvelle équipe cette saison. La quatrième de suite. A la fois malchanceux (Radamel Falcao est sorti sur blessure à la 37e), toujours à la peine dans le dernier geste et pas aidés par l’exclusion de Samuel Grandsir à la 66e, les Monégasques ont chuté ce samedi sur la pelouse de Strasbourg (2-1) à l’occasion de la 10e journée de Ligue 1. Pour Thierry Laurey, il ne faut toutefois pas être inquiet pour le champion du monde 1998.

"Je ne suis pas inquiet pour lui"

"Je lui ai souhaité bonne chance, j'étais très heureux de voir Thierry Henry revenir dans le championnat de France. Il a une connaissance parfaite du football et surtout de l'histoire du football. Il a cette passion. On sent qu’il est fait pour devenir entraîneur, un très bon entraîneur même", a raconté l’entraîneur strasbourgeois après la rencontre en conférence de presse. Pour Laurey, Henry a simplement besoin d’un peu de temps. "Je lui ai dit: "Tu n’as pas eu de réussite, accroche-toi, ça va sourire". On sait tous que ça va tourner", a-t-il confié.

"C’est impossible que son équipe reste là (à la 19e place). Vous (les journalistes), vous en avez fait trois caisses. Laissez-le tranquille. Il va faire ses premiers pas et prendre ses décisions. Ça va se mettre en place doucement et naturellement. Je ne suis pas inquiet pour lui, mais laissez-le travailler", a-t-il conclu.

RR avec SG et SR