RMC Sport

Le cœur des Marocains bat-il pour le PSG ?

Zlatan Ibrahimovic lors du stage à Marrakech

Zlatan Ibrahimovic lors du stage à Marrakech - AFP

En stage à Marrakech, où ils vont rencontrer l’Inter Milan ce mardi, les Parisiens ont pu mesurer la popularité du club de la capitale au Maroc. Où le PSG a peu à peu pris la place de l’OM dans les cœurs depuis l’arrivée des Qataris à sa tête. Reportage.

Leur présence se fait sentir dès la descente de l’avion. Dans l’aéroport de Marrakech, une grande affiche fait la promotion du match amical, disputé ce mardi, entre le PSG et l’Inter Milan, dont on peut trouver les places dans un stand-point de vente à la sortie du terminal. En ville, sur les grandes artères, des affiches positionnées tous les 100 mètres rappellent encore la chose avec des photos de Cavani, Ibrahimovic, Matuidi, Sirigu et consorts.

En stage de mi-saison au Maroc, les Parisiens peuvent mesurer pendant quelques jours l’étendue de leur popularité dans le royaume. A interroger la population locale, on comprend vite la tendance. Depuis l’arrivée des Qataris, et les bons résultats corollaires, une bascule des cœurs s’opère entre Marseille et Paris. « Le PSG est plus populaire que l’OM, surtout sur ces dernières années avec ses participations à la Ligue des champions, appuie Bilal, un fonctionnaire fan de foot. Depuis que le Qatar a racheté le club, les télés arabes s’y intéressent davantage. Elles y consacrent beaucoup de temps d’antenne. Du coup, on voit plus le PSG qu’avant. »

Mohamed, autre fonctionnaire lui aussi passionné de ballon rond, confirme la tendance : « Le PSG est devenu un peu plus populaire que l’OM ces dernières années. » Et Hassan, troisième profil similaire, d’enfoncer le clou : « La popularité de Paris est grande grâce à l’arrivée de grands joueurs comme Ibra. L’OM est aussi une grande équipe. Mais il y a une grande différence entre les deux, surtout quand on voit les stars qui jouent à Paris. Beaucoup de Marocains vont faire tout leur possible pour aller au stade voir le match face à l’Inter. » En vacances avec sa famille à Marrakech, où il vient tous les ans, le jeune Sofiane, maillot du PSG sur le dos, va dans le même sens : « A Marrakech, avant, il n’y avait pas autant de maillots parisiens. On te demande si tu es allé au Parc des Princes, comment est l’ambiance dans le stade. Mes amis ici me posent de plus en plus de questions sur le PSG. »

« Ici c’est Paris ! »

Pas de quoi, pourtant, faire lever les foules pour accompagner le stage des Parisiens. Très discrets et très escortés à l’aéroport, où ils sont arrivés par le salon d’honneur protégé de la cohue, ils n’ont eu droit qu’à un petit comité d’accueil à leur hôtel, avec une petite dizaine de supporters marocains triés sur le volet par l’établissement. Lors de l’entrainement de ce dimanche matin, ouvert aux médias et au public, il n’y avait que quelques curieux pour les observer courir. Ambiance plus populaire l’après-midi avec une séance de dédicaces organisée dans un magasin de sport d’un centre commercial du quartier Gueliz. Plusieurs centaines de personnes s’étaient rassemblées pour voir trois Parisiens : Yohan Cabaye, Serge Aurier et Adrien Rabiot, arrivés au son du « Allez Paris-Saint-Germain ! » cher aux habitués du Parc. Les trois se sont livrés à l’exercice pendant près d’une heure pour le plus grand bonheur de plusieurs jeunes Marocains qui ont multiplié les « Ici c'est Paris ! ». Ballon et maillot dédicacés dans les bras, et béret sur la tête, le jeune (8 ans) Abdou s’émerveille : « C’est un grand cadeau pour moi. Je leur ai dit que je les aimais beaucoup. Et vive le PSG ! » Même joie chez Hamza, 13 ans : « C’était vraiment un moment émouvant. Au Maroc, le PSG est une de nos équipes préférées. On les supporte vraiment. Pour nous, ce sont des idoles. » Ce lundi, une cinquantaine d'enfants seront également invités à assister à l'entraînement (plus séance de dédicaces) dans le cadre d'une opération avec la fondation PSG.

Un club dont la venue se retrouve forcément sous les projecteurs médiatiques. Plusieurs télés marocaines suivent ainsi les entraînements et conférences de presse des Parisiens. « C’est un événement, note Morad Moutaouakkil, journaliste pour 2MTV. Dans les médias, comme chez nous, il y a des émissions spéciales. On fait une couverture au jour le jour. Il y a près de 500 000 fans confirmés du PSG au Maroc. Il y a eu des camps de vacances de l’école du PSG et ça ne fait qu’accroitre sa popularité. » RadioMars a même délocalisé une partie de son antenne à Marrakech pour l’occasion. Avec antenne ouverte pour des « alertes » autour des Parisiens depuis leur arrivée et 10 heures de live prévues mardi, jour du match contre l’Inter. Une rencontre pour laquelle le fan club du PSG basé à Casablanca, qui compte 260 membres, fera le déplacement. 25 000 places (sur les 40 000 du Grand Stade) ont déjà été vendues, dont toutes celles de 1ère catégorie à 40 euros. Et si la barre des 30 000 est atteinte, le PSG sera satisfait.

A.H. avec Loïc Briley à Marrakech