RMC Sport

Le coup de gueule de Mbappé contre l'arbitrage à la mi-temps de Nantes-PSG

Selon des propos rapportés par Canal+, Kylian Mbappé a contesté, sans se montrer agressif ni grossier, une décision de l’arbitre qui a refusé de lui accorder un penalty. L’attaquant parisien sera convoqué à la pause par M. Ben El-Hadj.

Peu de réussite dans ses tentatives face au but dans un match qui manquait d’à peu près tout, de rythme et de qualité technique, Kylian Mbappé a réalisé, à l’image de son équipe, assez déséquilibrée, très instable, une prestation très décevante en première période samedi, à la Beaujoire.

L’attaquant parisien a laissé éclater son mécontentement et sa frustration sur le chemin des vestiaires, pestant contre les décisions arbitrales, alors qu’il pensait obtenir un penalty après un duel avec Appiah dans le temps additionnel du premier acte.

"Tous les ans, c’est pareil. Ils viennent nous mentir ici à chaque fois. Vous faites des réunions de trois heures à chaque fois. Il ne faut pas venir nous mentir monsieur l’arbitre." Tels sont les propos tenus par l’attaquant parisien à l’arbitre et rapportés par Canal+ à la mi-temps du match contre Nantes (3-0).

Décisif après la pause

Une saillie verbale qui aura valu à l’attaquant international une convocation dans le vestiaire des arbitres, à laquelle il s’est rendu, accompagné de Marquinhos, son capitaine, sur le banc au coup d’envoi, de Leonardo, le directeur sportif, et de Bouabdella Bessedik, salarié détaché du club auprès des joueurs et de leurs familles. Nul ne sait ce qu’il s’est dit dans le secret du vestiaire mais il faut croire que le jeune attaquant parisien avait besoin d’électricité pour se rebrancher un peu le courant.

Car il a été décisif très rapidement, comme à Dijon lors de la précédente journée, en délivrant une passe à Ander Herrera pour l’ouverture du score parisienne, moins de deux minutes après le retour des vestiaires. Il lui a fallu à peine plus de temps ensuite, un quart d'heure tout de même, pour obtenir un penalty qu’il a lui-même transformé pour donner deux buts d’avance aux siens et porter son équipe vers un sixième succès consécutif en Ligue 1.

Grâce à ce septième but en championnat, en plus de ses quatre passes décisives délivrées depuis le début de la saison en Ligue 1, Kylian Mbappé est impliqué dans un but du Paris Saint-Germain toutes les 39 minutes de jeu. Indispensable, c’est le mot.

Thomas Tuchel n’a d’ailleurs pas pris le moindre risque avec son joueur lorsque celui-ci a ressenti une gêne à la cuisse. L’entraîneur allemand l’a remplacé par le jeune Fadiga (75e). Et c’est donc depuis le banc que Kylian Mbappé a assisté au troisième but de son équipe, signé Pablo Sarabia (88e). Avec un sourire retrouvé. 

QM