RMC Sport

Le débrief d’OM-Montpellier : Gomis voit triple, Evra débute, Hantz ne rassure pas

Grâce notamment à un triplé de Bafétimbi Gomis, l’OM a largement battu Montpellier (5-1), ce vendredi en ouverture de la 22e journée de Ligue 1. Pour son premier match avec Marseille, Patrice Evra a connu une soirée tranquille, face à des Héraultais qui s’enfoncent dans la crise.

Gomis dépasse Ibrahimovic

19 minutes. Voilà le temps qu’il aura fallu à Bafétimbi Gomis pour inscrire un doublé, ce vendredi face à Montpellier. Deux buts, d’un bel enchaînement (4e) et d’un plat du pied imparable (19e), qui ont permis à l’OM de parfaitement lancer son match. Et un troisième pour la route (78e), histoire de finir en beauté. Les 11e, 12e et 13e buts de la « Panthère » en L1 depuis le début de saison, portant son total à 115 en championnat de France depuis le début de sa carrière. Il dépasse ainsi Zlatan Ibrahimovic (113) qui, certes, n’a mis que quatre ans à atteindre ce total, contre douze pour Gomis. Pas mal quand même.

>> Revivez le match

Débuts assez tranquilles pour Evra

Arrivé mercredi, présenté jeudi et titularisé ce vendredi. Depuis sa signature à l’OM, Patrice Evra n’a pas perdu de temps. Aligné d’entrée par Rudi Garcia, l’international français a vécu une soirée plutôt tranquille. En première période, les Montpelliérains n’ont jamais mis en danger l’ancien Turinois, qui est impliqué sur le deuxième but de son équipe. C’est toutefois lui qui commet la faute qui amène le but sur coup franc de Ryad Boudebouz (49e). Encore à court de forme, il a été remplacé par Doria à la 74e minute de jeu.

A lire aussi >> OM : les grands éclats de rire entre Patrice Evra, Lassana Diarra et Bafétimbi Gomis 

L’OM a brillé… puis s’est relâché

Emmené par un trio Cabella-Gomis-Thauvin très inspiré, l’OM a sans doute réalisé, ce vendredi, sa meilleure première période de la saison. Heureusement, car la seconde a été nettement en-dessous. Rentrés aux vestiaires avec trois buts d’avance, les hommes de Rudi Garcia, qui remontent provisoirement à la cinquième place, sont revenus sur le terrain endormis. Punis par un superbe coup franc de Ryad Boudebouz (49e), les Olympiens ont ensuite trop reculé et ont concédé plusieurs occasions franches. Ils ont tout de même réussi à scorer deux fois, par Gomis (78e) puis Thauvin (88e sp), mais cela ternit un peu leur prestation d’ensemble.

Ça se complique pour Montpellier, encore plus pour Hantz

Même s’il a annoncé qu’il conserverait Frédéric Hantz jusqu’à la fin de saison, Louis Nicollin va peut-être revoir sa position. L’entraîneur montpelliérain est plus que jamais sur la sellette, après une quatrième défaite consécutive, toutes compétitions confondues. Incapable de gagner un seul de ses douze matchs de championnat à l’extérieur, le MHSC (14e) voit la zone rouge se rapprocher. Metz, qui occupe la place de barragiste et qui compte un match en moins, n’a que deux points de retard. Et Louis Nicollin n'avait déjà pas digéré le 5-0 à Lyon... 

>> Le live mercato

Alexandre Alain Rédacteur