RMC Sport

Le distributeur de "Parasite" raconte pourquoi il a cité l'OM aux César

Manuel Chiche

Manuel Chiche - AFP

Manuel Chiche, distributeur du film "Parasite", raconte comment lui est venue l'idée de citer l'OM lors de la cérémonie des César, vendredi, où le chef d'oeuvre sud-coréen a reçu le prix du meilleur film étranger.

Au milieu d'une soirée marquée par l'ambiance très lourde au sujet du prix de meilleur réalisateur attribué à Roman Polanski, l'OM s'est invité aux Cesar, vendredi. Manuel Chiche a profité de sa montée sur scène pour citer le club de son coeur et de sa ville natale: Marseille. Dans une une interview à La Provence, le distributeur français du film "Parasite", qui a obtenu le prix du meilleur film étranger, explique cette petite touche de légéreté.

"Dans une profession parisianocentrée, je me suis dit que ce serait drôle"

"Le réalisateur Bong Joon-Oh n’était pas présent, situe-t-il. Étant le distributeur du film, en plus d’être son pote, je me suis retrouvé à récupérer le César à sa place. Je devais faire un speech. Je me suis dit que ça faisait longtemps que j’en rêvais, pas de récupérer le César mais de faire un clin d’œil aux Marseillais, et je l’ai fait devant les caméras de Canal +, en pleine salle Pleyel… C’était trop bon, tous mes potes ont kiffé! C’était un pari avec moi-même. Dans une profession égocentrée et parisianocentrée, je me suis dit que ce serait drôle. Le foot est encore un peu vulgaire dans ce milieu, mais à mon âge, on assume ce qu’on est."

Il a regardé Nîmes-OM pendant la cérémonie

En plus d'être un pari, il confie avoir effectué cette dédicace spéciale dans un souci "d'alléger l'atmosphère". Avant sa performance sur scène, l'homme de 55 ans avait porté son attention ailleurs que sur l'ambiance de la salle Pleyel. Mais plutôt sur Nîmes-OM (2-3) qui se déroulait dans le même temps.

"Si je vous dis que je regardais le match sur mon téléphone pendant les César, vous me croyez?, sourit-il. J’avais coupé le son et ça passait mal, je me suis arrêté à 1-2. Ce n’est qu’après que j’ai vu que Benedetto avait claqué un triplé! J’ai revu le match en intégralité samedi, je n’ai pas trouvé l’OM démentiel.

NC