RMC Sport

Les gants de Lecomte, la discrétion de Valbuena : les tops et flops de Lorient-Lyon

Dominateur sur la pelouse du Moustoir, Lyon s’est pourtant fait surprendre par les Merlus (1-0), ce samedi en match décalé de la 6e journée de Ligue 1. Si Jimmy Cabot a marqué pour les Bretons, c’est Benjamin Lecomte, auteur d’un match énorme dans son but, qui a permis aux hommes de Sylvain Ripoll de décrocher leur deuxième victoire cette saison en championnat.

LES TOPS

Lecomte leur a tout fait (et a tout sorti)

Alban Lafont avait donné le ton vendredi soir et de façon majuscule, en contribuant largement à la défaite du PSG à Toulouse (2-0). Benjamin Lecomte lui a emboité le pas ce samedi, en match décalé de la 6e journée de Ligue 1 et c’est Lyon qui en a fait les frais. Le portier lorientais a tout sorti, absolument tout, repoussant les tentatives de Tolisso (27e), Fekir (37e, 43e, 63e), Cornet (76e), et Valbuena (81e). Et quand ce dernier a manqué d’allonge, c’est sa barre transversale qui s’est chargée du reste (Valbuena, 37e). En tout, c’est huit arrêts de grand classe qu’a réalisé Lecomte, qui a prolongé son contrat jusqu’en 2019 en Bretagne. Tout simplement écoeurant pour la délégation lyonnaise.

A lire aussi : faut-il s'inquiéter pour le PSG ?

Mammana a pris date

Il s’agissait vraiment de son 2e match avec les Gones ? Emmanuel Mammana a affiché sur la pelouse du Moustoir une autorité remarquable et une qualité technique très, très intéressante (95 % de passes réussies). Ses partenaires ne s’y sont pas trompés en s’appuyant sur lui pour relancer (80 ballons touchés, 9 de perdus). Le défenseur argentin a marqué des points importants malgré la défaite des siens et il y aura match avec Nicolas Nkoulou pour accompagner Mapou Yanga-Mbiwa en charnière centrale.

Fekir avait des fourmis dans les jambes (mais pas la mire au bout des pieds)

Il a été de très loin le meilleur Lyonnais cet après-midi. Sa vitesse d’exécution, sa qualité technique –ah cette conduite de balle – et ses dribbles percutants ont fait de gros dégâts au sein de la défense lorientaise. L’international français, trois jours après son doublé contre Montpellier, a confirmé son retour en grande forme. C’est lui qui a fait les plus grosses différences côté rhodanien et s’est procuré les meilleures occasions de la partie. Le hic ? ll ne lui aura manqué que le réalisme, largement barré par la prestation exceptionnelle de Benjamin Lecomte dans le but breton.

LES FLOPS

Kemen, une après-midi à oublier

Bon, ce n’est pas totalement de sa faute puisque ce poste de latéral droit n’est pas le sien. Mais le remplaçant de fortune de Rafael, blessé (39e), n’a pas brillé pour sa deuxième apparition cette saison en Ligue 1. Très porté sur l’offensive, l’intéressé en a parfois oublié de défendre. Et c’est de son côté que part le contre lorientais menant tout droit au but de Jimmy Cabot. Régulièrement mis en difficulté dans son couloir par les Merlus.

A lire aussi : Nancy peut souffler, Balotelli n'est pas dans le groupe niçois

Valbuena n’a rien apporté

Son association avec Fekir était attendu. Elle a été décevante. Positionné comme meneur de jeu ou soutien, comme on veut, de l’international français, l’ancien Marseilais a peiné à créer du jeu, à être l’élément moteur des Gones. Eclipsé par le match énorme de Fekir. A sa décharge, il trouve la barre transversale de Lecomte juste avant la pause (37e). Qui sait si son match n’aurait pas été tout autre en cas de but…

Lyon ne sait plus voyager

Dijon (4-2), Marseille (0-0) et maintenant Lorient (1-0). Lyon n’a pris qu’un point sur ces trois derniers déplacements en Ligue 1. Une réalité qui contrarie fortement les ambitions du club rhodanien, incapable ces dernières semaines d’enchainer. Un problème mental ? Un 3-5-1-1 qui s’exporte mal sur les pelouses de Ligue 1 autre que le Parc OL ? Les Gones vont devoir en tout cas solutionner ce problème. Certes pour l’instant, le PSG et Monaco, ses deux concurrents pour le titre, ne se sont pas envolés au classement. Mais cela ne durera peut-être pas éternellement.