RMC Sport

Ligue 1: Angers tient tête au PSG

Très solide, Angers a tenu le PSG en échec ce mardi (0-0), en ouverture de la 16e journée de Ligue 1. Si les Parisiens sont toujours invaincus et caracolent en tête du championnat, le SCO conserve au moins provisoirement sa place sur le podium (3e).

TOPS

La solidité angevine

Angers a fait honneur à son statut de troisième de L1 ce mardi. Mais aussi à sa place de deuxième meilleure défense, derrière le PSG. Après 16 journées, le promu n’a encaissé que neuf buts. Et on comprend pourquoi, tant leur défense est athlétique et son milieu de terrain travailleur, à l’image de la sentinelle Romain Saïss. Pour mesurer la performance réalisée par le SCO, rappelons que seul le Real Madrid a réussi à ne pas encaisser le moindre du but du PSG cette saison. Et pour trouver trace du dernier match de L1 durant lequel Paris n’avait pas scoré, il faut remonter au 1er mars 2015, lors d’un déplacement à Monaco (0-0).

Butelle et Trapp infranchissables

Difficile de savoir encore si Kevin Trapp est le grand gardien que cherche le PSG. Capable de quelques grossières erreurs, l’Allemand a montré son meilleur visage ce mardi soir. Impérial dans les airs, malgré le gabarit des Angevins, il a réussi la parade qu’il fallait et peut-être évité la première défaite parisienne en championnat grâce à un bel arrêt réflexe de la main gauche, sur une tête à bout portant de Cheick N’Doye (49e). Un match à l’image de celui de son homologue angevin Ludovic Butelle, qui a enchaîné les parades, dont une magnifique horizontale sur un tri d’Adrien Rabiot (84e).

FLOPS

La passe « n’importe quoi » de Sunu

Le public était déjà debout, prêt à rugir. A la 25e minute, trois joueurs angevins partent en contre défier… un seul défenseur parisien ! Une occasion en or que Gilles Sunu a immédiatement gâchée en envoyant une passe … directement en touche ! Un « parpaing » incroyable qui a peut-être changé la physionomie et le résultat de ce match.

Cavani en pointe

Edinson Cavani réclame une place à la pointe de l’attaque parisienne à chaque fois qu’il le peut. Zlatan Ibrahimovic laissé sur le banc par Laurent Blanc, l’Uruguayen avait une occasion en or de prouver qu’il valait mieux qu’une place sur un côté. Mais il l’a laissée passer. Après une très bonne entame et une tête sur le poteau (5e), « El Matador » a été très discret. Trop même, bien serré par la charnière Thomas-Traoré.

La blessure de Matuidi

C’est le vrai coup dur de la soirée pour le PSG. Touché au dos en première période, Blaise Matuidi n’a pas pu reprendre le match au retour des vestiaires. L’international français a bien tenté de recourir avant que la seconde période ne reprenne, mais il s’est résolu à quitter le terrain et a été remplacé par Ezequiel Lavezzi. « Pour que Blaise renonce, c'est que la béquille était grosse, a déclaré Laurent Blanc. Il voulait et a essayé mais il ne pouvait pas. »

LES NOTES

Angers :

Butelle : 7,5
Manceau : 6
Traoré : 7
Thomas : 7
Andreu : 6
N’Doye : 6,5
Saïss : 6,5
Mangani : 6
Sunu : 3,5
Ketkeophomphone : 4,5
Camara : 6

PSG :

Trapp : 7,5
Aurier : 5,5
T.Silva : 7
D.Luiz : 7
Maxwell : 5,5
Rabiot : 5,5
Motta : 5
Matuidi : 5,5 (remplacé par Lavezzi : 4,5)
Di Maria : 7
Lucas : 5
Cavani : 4