RMC Sport

Ligue 1: Ben Arfa relance Bordeaux pour ses retrouvailles avec Rennes

Pour son retour au Roazhon Park, Hatem Ben Arfa a offert une précieuse victoire aux Girondins face au Stade Rennais (1-0) ce vendredi, en ouverture de la 11e journée de Ligue 1. Il a inscrit l'unique but de la rencontre sur une jolie frappe du gauche en première période.

"C’est une chance d’avoir eu l’opportunité d’entraîner un joueur comme ça. Il est très talentueux et différent. Il a cette faculté à décanter un match par un exploit individuel, un dribble ou une frappe. On connaît son talent. C’est pour ça qu’il est aussi dangereux. Il va faire un grand match." Julien Stéphan avait raison de se méfier. Très élogieux envers Hatem Ben Arfa cette semaine en conférence de presse, l’entraîneur du Stade Rennais ne n’est pas trompé.

Pour ses retrouvailles avec le club breton, où il a évolué lors de la saison 2018-2019, le meneur de jeu français de 33 ans a inscrit l’unique but de la victoire de Bordeaux (1-0), ce vendredi, en ouverture de la 11e journée de Ligue 1.

Pour Rennes, cette défaite a de quoi inquiéter à quatre jours d'accueillir Chelsea pour la quatrième journée de la phase de groupes de la Ligue des champions (18h55 sur RMC Sport).

Trouvé dans l'axe par Samuel Kalu, il a effacé Nayef Aguerd et Damien Da Silva, avant de fusiller Alfred Gomis d’une belle frappe du gauche à ras de terre (37e). Son premier but pour son cinquième match avec les Girondins. Comme relevé par Opta, il s’agit aussi de son septième but en championnat face à Rennes, l’équipe qui lui réussit le mieux en France.

Au Roazhon Park, son inspiration a permis aux Girondins de décrocher un troisième succès cette saison. Ils remontent provisoirement à la 11e place, alors que Rennes recule au quatrième rang. Cohérents collectivement, et entreprenants en première période, les visiteurs ont prouvé qu’ils pouvaient faire mieux que lutter pour le maintien.

La barre pour Del Castillo, le poteau pour Doku

"On est serein. Le coach aussi. On sait où on veut aller. Vous allez voir qu'on y sera et même mieux", avait martelé Ben Arfa mercredi face aux médias. Balayés par Monaco (4-0) et Montpellier (2-0) avant la trêve internationale, les hommes de Jean-Louis Gasset avaient à cœur de relever la tête contre une équipe qui restait sur deux défaites 3-0 contre Chelsea et Paris.

Même avec Eduardo Camavinga de retour au milieu de terrain, les Rennais ont d’abord déçu, avant de clairement hausser le ton. Il y a d’abord eu cette frappe de Romain Del Castillo venue échouer sur la barre transversale de Benoît Costil (43e), puis une tête non-cadrée de Serhou Guirassy (65e) et un tir sur le poteau signé Jérémy Doku (80e).

Adrien Hunou a lui manqué l’immanquable seul face au but, mais Guirassy était de toute façon hors-jeu sur cette action (74e). Pour forcer le verrou bordelais, Stéphan a même relancé Mbaye Niang, longtemps annoncé sur le départ lors du dernier mercato et qui n’était plus joué depuis la première journée. Sans succès. Sur ses six derniers matchs de Ligue 1, Rennes n'en a gagné qu'un pour trois défaites et deux nuls. Ce nouveau revers a de quoi inquiéter à quatre jours d'accueillir Chelsea pour la quatrième journée de la phase de groupes de la Ligue des champions (18h55 sur RMC Sport).

RR