RMC Sport

Ligue 1 : Ben Yedder évite un gros raté à Monaco face à Lorient

Fin de série pour l'AS Monaco. Après sept victoires consécutives en Ligue 1, le club du Rocher a arraché un match nul heureux contre Lorient (2-2) dimanche et reste quatrième, à trois points du podium.

L'AS Monaco a dû trouver un nouveau slogan sur Twitter. "Club qui a gagné tous ses matches en 2021", affichait fièrement le compte du club du Rocher jusqu'à ce dimanche, quand Lorient a fait voler en éclat cette statistique en obtenant le point du match nul à Louis II (2-2).

La bannière monégasque affiche désormais "Club invaincu en 2021". Mais les Merlus ont aussi failli faire mentir ce deuxième slogan : ils tenaient une nouvelle victoire de prestige jusqu'à la reprise miraculeuse de Wissam Ben Yedder dans le temps additionnel (90e+3).

Ancien gardien local, Benjamin Lecomte avait idéalement lancé ses ex-coéquipiers en concédant un pénalty précoce après avoir percuté Yoann Wissa. Terem Moffi ne s'est pas fait prier pour ouvrir le score (1-0, 7e).

L'attaquant nigérian aurait même pu s'offrir un doublé dans le premier quart d'heure mais, en bonne position, il n'a pas cadré sa frappe (13e). Méconaissable, Monaco a réagi timidement grâce à une tête puis une frappe détournée de Wissam Ben Yedder (33e , 36e).

Lyon peut souffler

Le capitaine monégasque a récompensé le réveil de son équipe en transformant un penalty obtenu pour une main de Houboulang Mendes (1-1, 48e) mais le club du Rocher s'est ensuite remis à ronronner et a fini par le payer. Sur une mauvaise relance de Djibril Sidibé, Moffi a ajusté Lecomte pour s'offrir un doublé (2-1, 62e).

Privé de son maître à jouer Aleksandr Golovin, Monaco n'a jamais retrouvé le jeu offensif flamboyant affiché contre Nîmes (4-3) ou Nice (2-1). Sans inspiration, les hommes de Niko Kovac ont finalement égalisé grâce à leur capitaine, sur une belle déviation de Benoît Badiashile.

Battu face à Montpellier samedi, Lyon peut souffler : le club du Rocher reste à quatre longueurs du podium. Frustré, Lorient prend tout de même quatre points d'avance, avec un match en moins, sur Nantes, 18e et barragiste.

SSa