RMC Sport

Ligue 1: Brest s'offre sa première victoire de la saison face à un Monaco qui rechute

Le Stade Brestois valide sa première victoire de la saison en battant l'AS Monaco 2-0 à domicile, pour le compte de la 12e journée de Ligue 1. Une rechute pour les Monégasques, avant leur rendez-vous européen jeudi.

Première victoire de la saison pour Brest. Les hommes de Michel der Zakarian s'imposent 2-0 face à Monaco ce dimanche pour le compte de la 12e journée de Ligue 1. Grâce à des buts de Steve Mounié et Franck Honorat, le Stade Brestois remonte à la 18e place, alors que le club était jusqu'alors bon dernier du championnat. Une prestation collective solide, permettant de faire déjouer l'AS Monaco, qui aurait pu viser le top 5 en cas de victoire.

Des Brestois avec des idées, face à un Monaco insignifiant

Dans une affiche peu palpitante, les Bretons ont su dérouler leur plan de jeu, face à des Monégasques en manque d'organisation. En ouvrant le score dès la 18e minute grâce à Steve Mounié, Brest impose son rythme, et vient facilement transpercer le milieu monégasque, en grande difficulté. Jamais sereins, les hommes de Niko Kovac subissent et sont mis en danger par la moindre action bretonne.

L'entraîneur croate affichera d'ailleurs sa frustration, toujours agacé par le but brestois, inscrit suite à un coup franc qu'il juge contestable. Il écopera donc d'un carton jaune pour ses mots envers l'arbitre, alors qu'il fêtait son 50e match sur le banc monégasque. Un agacement ressenti aussi par les joueurs du Rocher, qui écopent de cartons jaunes les uns après les autres pour des gestes immaitrisés: Caio Henrique à la 17e, Sofiane Diop à la 42e, Ben Yedder à la 81e puis Kevin Volland à la 83e.

Cardona décisif face à son ancien club

Brest était bien parti pour acquérir sa première victoire, et ce malgré les nombreuses tentatives de changements faites par Niko Kovac. Entré à la 58e, Irvin Cardona s'est de nouveau mué en détonateur. L'ancien joueur de l'AS Monaco aura fait beaucoup de mal dans ses déplacements entre des lignes défensives monégasques de plus en plus poreuses. Vingt minutes après son entrée, c'est lui qui viendra soulager le stade Francis Le Blé en trouvant Franck Honorat au second poteau qui fait le break et s'assure sa première victoire.

Par Anna Carreau