RMC Sport

Ligue 1: Caen fait un gros coup à Monaco, Dijon s’enfonce

Falcao en duel avec Gradit

Falcao en duel avec Gradit - AFP

Seulement deux buts ont été inscrits ce dimanche lors des trois matchs de 15h comptant pour la 30e journée de Ligue 1. Caen réalise la belle affaire en allant s'imposer à Monaco (0-1) alors que Dijon, également à la lutte pour le maintien, perd très gros en s'inclinant à domicile face à Nice (0-1). Amiens et Bordeaux se séparent sur un triste match nul (0-0).

Monaco-Caen : 0-1 Samba écœure les Monégasques

Le gros coup de ce dimanche est pour Caen. Monaco, qui restait sur une belle série de sept matchs sans défaite, a chuté au stade Louis II. Les Normands ont pris l’avantage grâce à une tête d’Enzo Crivelli (23e). Ils peuvent remercier leur gardien Brice Samba qui a multiplié les parades exceptionnelles avant d’être sauvé par sa barre transversale sur une volée sublime d’Aholou. Il s’agit de la première victoire de Caen depuis le mois de décembre 2018 (2-1 contre le TFC). Un succès qui permet à l’équipe du tandem Mercadal-Courbis de s’emparer provisoirement de la place de barragiste.

Dijon-Nice : 0-1 Lees-Melou enfonce son ex

Sale après-midi pour Dijon. Les joueurs d’Antoine Kombouaré, qui voulaient enrayer la spirale de la défaite, ont concédé un terrible 19e revers en Ligue 1 face à Nice (1-0). Le tournant du match se déroule après la pause, après l’expulsion très contestée de Frédéric Sammaritano, coupable selon l'arbitre d'une simulation dans la surface de réparation niçoise (54e). Un carton rouge qui assomme les Bourguignons, réduits à dix et punis six minutes plus tard par l’ancien joueur du DFCO Pierre Lees-Melou (60e). Un but lourd de conséquence puisque Dijon occupe désormais la place de lanterne rouge de Ligue 1.

Amiens-Bordeaux : 0-0 Un nul qui n’arrange personne

Pas de but et pas de vainqueur entre Amiénois et Bordelais (0-0) ce dimanche après-midi au stade de la Licorne. Pour son 2e match à la tête des Girondins, Paulo Sousa enchaîne un deuxième match nul pas vraiment convaincant. Même constat pour Amiens, qui aurait aimé faire un grand pas vers le maintien. On ne reviendra pas plus sur un match au cours duquel on s’est surtout ennuyé.

AB