RMC Sport

Ligue 1: depuis quand le PSG n’avait pas démarré aussi timidement?

Le PSG occupe la tête de la Ligue 1 après sept journées, à égalité de points avec Angers. Mais les joueurs de la capitale, déjà battus deux fois par Rennes et Reims, ne sont pas aussi sereins que lors des saisons précédentes. Les chiffres le confirment.

C’était sans doute l’un des pires matchs de l’histoire récente du PSG. Au Parc des Princes en tout cas. Les habitués de la porte d’Auteuil se sont rappelés les longues périodes de galère des années 2000 en regardant leur équipe chuter contre Reims mercredi, en clôture de la septième journée de Ligue 1 (0-2). En alignant une composition très expérimentale, avec le jeune Mbe Soh à un poste inhabituel de latéral droit, un milieu Bernat-Paredes-Herrera et Choupo-Moting en pointe, Thomas Tuchel a raté son coup. Et Paris a offert une prestation indigente face à une solide équipe rémoise.

De quoi agacer Marquinhos, entré en cours de jeu sans parvenir à dynamiser son équipe. Après la rencontre, le taulier brésilien a exprimé son mécontentement et appelé ses partenaires à vite se remobiliser.

Il faut dire que Paris n’avait plus perdu dans son jardin en championnat depuis le 12 mai 2018 et la visite du Stade Rennais (0-2). Pour trouver la trace de deux revers parisiens si tôt dans la saison, il faut même remonter à 2016. A l’époque, les joueurs d’Unai Emery avaient perdu à Monaco lors de la troisième journée (3-1) et à Toulouse lors de la septième journée (2-0).

Paris muet, une première depuis mai 2018

Plus inquiétant, les partenaires de Neymar, particulièrement esseulé lors de cette rencontre, n’ont pas trouvé le chemin des filets durant leur purge face à Reims. La faute, évidemment, à la défense impeccable de leurs adversaires. Mais également à leur manque d’inspiration criant, à l’image d’un Pablo Sarabia à nouveau décevant et d’un Eric-Maxim Choupo-Moting transparent jusqu’à sa blessure aux cotes.

Paris muet, ce n’était plus arrivé depuis le 19 mai 2018 et un nul à Caen lors de l’ultime journée du championnat (0-0). Toutes compétitions confondues. Sur l’ensemble de la saison passée, les Parisiens avaient toujours marqué au moins une fois.

De quoi s’inquiéter pour la suite? Vu le nombre important de blessés (Mbappé, Cavani, Icardi, Draxler, Dagba, Kehrer) et les joueurs laissés au repos (Verratti, Gueye, Thiago Silva), les champions de France, en tête du championnat à égalité de points avec Angers, sont armés pour faire beaucoup mieux. Encore faut-il que l’infirmerie se vide. Alors qu’un enchaînement de trois matchs en une semaine se profile (déplacements à Bordeaux et Galatasaray, réception d’Angers), la situation commence à devenir urgente.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur