RMC Sport

Ligue 1: duel Amazon/Canal + pour les droits TV

INFO RMC SPORT. Le comité de pilotage des droits télévisés de la LFP a reçu deux offres pour diffuser la Ligue 1 jusqu’en 2024. Outre Canal +, Amazon a candidaté et fait monter les prix.

Après avoir fait irruption sur le marché des droits à Roland-Garros, Amazon s’est clairement positionné sur les droits TV de la Ligue 1. Selon les informations de RMC Sport, le géant américain a formulé une offre auprès de la LFP et fait ainsi concurrence à Canal +.

Réuni depuis vendredi matin, le comité de pilotage de la Ligue a reçu deux offres pour l’achat des droits jusqu’en 2024. Une première émane du binôme Canal/beIN Sports, la chaine cryptée étant le diffuseur historique de la Ligue 1. L’autre provient donc d’Amazon. L'offre d'Amazon a été reçue jeudi alors que celle du binôme Canal/beIN a été déposée ce vendredi matin à 10 heures 40. Le conseil d'administration de la Ligue a débuté à 15h.

>> Les infos sur les droits TV de la L1 sont dans le direct commenté sur RMC Sport

Les enchères grimpent

Toujours selon les informations de RMC Sport, les enchères montent entre les deux prétendants. Les négociations s’intensifient entre toutes les parties. Voilà qui ne devrait pas faire plaisir à Maxime Saada, président du directoire du groupe Canal+. Invité de l’émission l’After Foot ce mercredi sur RMC, le patron de la chaîne cryptée ne voulait pas dépasser un certain prix pour la Ligue 1.

"Je ne suis pas certain que le foot [français] soit sur Canal+ l'année prochaine", avait même déclaré Maxime Saada lors de son passage sur RMC. Avant de se prononcer sur la valeur qu'il attribue au championnat de France: "On ne sera pas très loin des cycles précédents. La moyenne, c'est 650 millions d'euros par an depuis 2005. Le produit s'est détérioré, mais on ne scie pas la branche sur laquelle on est assis. La valeur est au maximum à la hauteur des cycles précédents."

Le dirigeant de C+ avait toutefois précisé que la somme indiquée ne serait pas forcément celle que la chaîne cryptée poserait sur la table.

Amazon avait déjà tenté le coup en février

Si l'offre formulée ce vendredi par Amazon peut surprendre, l'entreprise spécialisée dans le e-commerce avait déjà essayé de rafler les droits TV lors du dernier appel d'offres lancé par la LFP en février.

Canal + et beIN Sports ne s'étaient pas positionnés après le retrait de Mediapro, afin d'attendre la décision de son conflit judiciaire avec la Ligue. A l'inverse, DAZN, Amazon et le groupe Discovery (Eurosport) avaient tenté leur chance. En vain puisque le prix de réserve fixé par la LFP n'avait pas été atteint.

Le positionnement d'Amazon sur la Ligue 1 vient encore renforcer la stratégie du groupe cher à Jeff Bezos. Le groupe américain a notamment acheté les droits TV de la Premier League en Angleterre et ceux de la Ligue des champions pour l'Italie et l'Allemagne, à partir de 2021-2022.

JGL avec AP et MBo