RMC Sport

Ligue 1: finalement, Monaco-OL ne se jouera pas en Chine

Selon L'Equipe, la Ligue de football professionnel a abandonné l’idée de programmer le match entre Monaco et l'OL en Chine, début 2022. L'idée était de valoriser le football français en Asie.

Le prochain Monaco-OL se jouera bien au stade Louis-II. Et non en Chine. Selon les informations de L’Equipe, la Ligue de football professionnel a renoncé à l’idée d’organiser cette rencontre à Shanghai début 2022.

"Le projet est abandonné, a fait savoir ce jeudi la Ligue auprès du quotidien. Au-delà des autorisations qu'il aurait fallu obtenir, il y a trop de contraintes sanitaires (liées à la pandémie de Covid-19) pour aller en Chine. Mais l'objectif d'organiser des matchs à l'étranger perdure afin d'aider au développement de la Ligue 1 à l'international."

"Plus raisonnable de faire machine arrière", selon Aulas

Lyon et Monaco ayant des partenaires chinois, l’idée avait germé de faire jouer ce match en Chine pour exposer ponctuellement la Ligue 1 dans un territoire à conquérir pour permettre à terme d’augmenter les droits internationaux. Il était un temps prévu que des discussions s’engagent entre la Ligue et la FIFA pour tenter de trouver un accord afin de délocaliser ce Monaco-Lyon, prévu le week-end du 6 février dans le cadre de la 23e journée de Ligue 1, soit en même temps que l'ouverture des Jeux olympiques d'hiver de Pékin. Les dirigeants du football français comptaient notamment faire valoir qu’il ne s’agissait que d’un match, donc une opération ponctuelle, et qu’il est important de pouvoir se développer à l’international.

"Oleg (Petrov, vice-président de l'AS Monaco) m'a appelé pour me dire qu'il y avait des difficultés nouvelles au sujet des périodes de quarantaine à observer, et qu'il pourrait y avoir des matchs internationaux avant et après la période. C'est plus raisonnable de faire machine arrière", avait récemment expliqué Jean-Michel Aulas à L’Equipe.

RR