RMC Sport

Ligue 1 (J18): les tops et flops de la soirée

Bauthéac qui fait vibrer Lille, auteur d'un troisième succès consécutif et le stade Pierre-Mauroy, Souleymane Camara sorti du banc et encore décisif, des Toulousains trop nerveux en fin de match ou un arbitrage très compliqué : voici les tops et flops du multiplex de la 18e journée de Ligue 1.

TOPS

Lille de nouveau d’attaque

Depuis le but magistral de Benzia, la semaine dernière contre Saint-Etienne, Lille est de nouveau irrésistible devant. Le même Benzia avait remis ça d’un doublé à Caen. Ce samedi soir, c’est Eric Bauthéac qui a débloqué son compteur sous le maillot lillois de deux buts rageurs, avant de voir Djibril Sidibé aggraver la marque (3-0). Si les joueurs offensifs du Losc se mettent enfin à briller, le club nordiste (provisoirement 11e) va pouvoir, de nouveau, regarder avec envie et ambition vers les places européennes. Surtout que Lille vient de signer un troisième succès de rang en championnat.

Camara, plus supersub

que jamais Quand il entre en jeu, il fait souvent des dégâts. C’était le cas récemment face à Reims (3-1) et à Lyon (4-2). Ce samedi, devant Guingamp, Souleymane Camara a encore une fois bousculé le match des siens, surpris par des Guingampais (Privat, 32e) pourtant réduits à dix après l’expulsion de Benezet (33e). Entré en fin de première période (37e), Camara a égalisé en seconde, avant de servir Casimir Ninga pour le but de la gagne à l’heure de jeu (62e). Joli coaching de la part de Rolland Courbis.

FLOPS

L’arbitrage

Samedi compliqué pour les arbitres de Ligue 1. A Nantes, les hommes de Michel Der Zakarian, bousculés dans le jeu par Toulouse, pourront se plaindre longtemps de l’ouverture du score du TFC car le but de Pesic intervient alors qu’il y avait eu une main toulousaine dans la surface des Violets (Spajic ) et que l’attaquant serbe, à la réception d’une longue ouverture, avait contrôlé le ballon de la main avant de marquer. A Montpellier, c’est un double hors-jeu non sifflé à l’encontre de Ninga et Camara qui coûte cher aux Guingampais. Et à Lille, c’est une main dans la surface d’Obbadi, en fin de match, que le corps arbitral ne sanctionne pas.

Nantes ne sait plus gagner…

Longtemps bousculé par Toulouse à la Beaujoire, Nantes a dû se contenter du partage des points (1-1). Un résultat qui n’arrange personne, évidemment, mais surtout pas les Canaris, qui n’ont plus gagné chez eux en championnat depuis le 17 octobre. L’attente est longue pour le public local, d’autant que Nantes souffre toujours autant dans le dernier geste. On repense notamment à la dernière occasion des Jaunes dans ce match, où Audel rate le but de la gagne en toute fin de match.

Toulouse, ça cartonne… un peu trop

Après avoir ouvert le score et subi l’égalisation nantaise – 19 points perdus cette saison après avoir mené ! -, le TFC a encore une fois perdu les pédales en fin de match. Issa Diop a été exclu, ce qui permet aux Toulousains de signer un triste record : avec huit cartons rouges en 18 journées, Toulouse est l’équipe qui voit rouge le plus souvent cette saison en Ligue 1. Pas de quoi aider le 19e de Ligue 1, toujours en proie à une lutte sans merci pour son maintien, à aborder le reste de la saison avec sérénité.