RMC Sport

Ligue 1: Khaoui et Troyes jouent un mauvais tour à Saint-Etienne

Les joueurs de Troyes

Les joueurs de Troyes - AFP

Troyes s’est imposé face à Saint-Etienne ce dimanche lors de la 8e journée de Ligue 1 (2-1). Réduits rapidement à dix, les partenaires de Saif-Eddine Khaoui, étincelant dans cette rencontre, ont dompté des Verts en manque d’inspiration.

Du spectacle au stade de l’Aube

Pour être honnête, on s’attendait à piquer du nez devant cette rencontre. Et au final, on a passé un très moment. Ce match entre Troyes et Saint-Etienne a accouché d’un joli spectacle dans un stade pourtant clairsemé. L’expulsion précoce de Karim Azamoum, pour un tacle dangereux sur Rémy Cabella (34e), a dynamisé les débats. Et les deux équipes, frileuses depuis le début de saison, se sont lâchés en tentant de se montrer plus offensives. A ce petit jeu, c’est l’Estac qui s’est montré le plus inspiré. Malgré une bonne partie de la rencontre en infériorité numérique, les joueurs de Jean-Louis Garcia ont décroché leur première victoire à domicile de la saison (2-1).

>> Revivez Troyes-Saint-Etienne en live

Khaoui était chaud bouillant

C’est le héros de l’après-midi à Troyes. Saïf-Eddine Khaoui a offert un moment de bonheur à son club en déposant un amour de coup-franc dans les filets de Stéphane Ruffier (57e). Une frappe placée qui a donné la victoire à des Troyens solidaires dans la difficulté. Prêté par l’OM, le milieu de terrain de 22 ans s’est régalé dans cette rencontre intense et disputée, qui a parfois ressemblé un match de coupe. Son superbe enchaînement technique pour éliminer trois adversaires à la 64e est à voir absolument.

>> Barrière effondrée à Amiens: un supporter de l'OM "pas surpris"

Une première très agitée pour Hernani

Drôle de baptême en Ligue 1 pour Hernani. Le milieu de terrain brésilien a fêté sa première titularisation avec Saint-Etienne ce dimanche après-midi. Et il a bien cru se muer en sauveur en égalisant d’une belle frappe du gauche à l’entrée de la surface sur un service de Cabella (53e). Mais les Verts n’ont pas su enfoncer le clou à onze contre dix. Au contraire, les hommes d’Oscar Garcia, qui pouvaient monter sur le podium en cas de succès, rentrent finalement avec leur deuxième défaite de la saison dans les valises. Hernani, lui, s’est fait expulser (très sévèrement) en fin de match pour une faute sur Samuel Grandsir, auteur d’un magnifique travail sur l’ouverture du score de Bryan Pelé (41e). Drôle de baptême vraiment.

VIDEO: le petit pont magique d'Anthony Martial

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur