RMC Sport

Ligue 1 : L’équipe type de la 10e journée

Sylvain Marveaux

Sylvain Marveaux - AFP

Après chaque journée de Ligue 1, retrouvez le onze-type de la rédaction de RMC Sport. Cette semaine, les Lyonnais, qui ont écrasé Montpellier (5-1), sont clairement à l’honneur.

GARDIEN

Jonas Lössl (Guingamp)

Si Lille a chuté à domicile face à Guingamp (1-2), c’est évidemment à cause de son inefficacité devant le but (29 tirs, dont 12 cadrés), mais aussi à cause de l’excellent match de Jonas Lössl. Titulaire pour la troisième fois en Ligue 1, le portier danois a tout simplement été impeccable. Avec six arrêts déterminants à son compteur, le Guingampais a seulement été battu par … la main de Mavuba, sur laquelle le ballon a rebondi après un de ses arrêts. 

DEFENSEURS

Christophe Jallet (Lyon)

L’ancien Parisien est vraiment une valeur sûre de l’OL cette saison. La preuve ? Montpellier a rarement été dangereux dans son couloir. Omniprésent aux avant-postes, Jallet est également passeur décisif sur le deuxième but de Gourcuff.

Nicolas Nkoulou (OM)

Ses errements de l’an passé semblent bien être de l’histoire ancienne. Face à Toulouse (2-0), et hormis quelques petites approximations techniques, l’international camerounais a été impérial. Solide. Sûr. Et efficace devant le but en prime.

Papy Djilobodji (Nantes)

Papy Djilobodji est l’une des raisons de l’étonnant début de saison de Nantes, cinquième de Ligue 1. Ce week-end face à Reims (1-1), le défenseur sénégalais s’est, comme à son habitude depuis plusieurs semaines, montré très tranchant et impeccable tactiquement. Seul ombre au tableau, sa baisse de régime en fin de match, comme l’ensemble de son équipe, qui a bien souffert face aux assauts rémois.

Maxwell (PSG)

Difficile de croire qu’il est un pur gaucher quand on voit avec quelle précision il a déposé le ballon, d’un lob lointain et subtil du… pied droit ! Outre son but, aussi savoureux qu’important, le latéral brésilien a parfaitement verrouillé son couloir. Assurément l’un des meilleurs Parisiens, voire le meilleur, face à Lens (1-3).

MILIEUX

Fabien Lemoine (Saint-Etienne)

On le connait infatigable ratisseur de ballons. Moins comme buteur providentiel. Samedi, Fabien Lemoine a dû forcer sa nature. Avec brio, sur une frappe lumineuse de loin. Saint-Etienne, longtemps dominateur stérile à Lorient (0-1), peut lui dire merci.

Yoann Gourcuff (Lyon)

Pour sa deuxième titularisation de la saison, l’ancien Bordelais a fait fort. Très fort. Yoann Gourcuff a tout simplement illuminé le match contre Montpellier (5-1) de sa classe et de son réalisme. L’ancien Bordelais a même été auteur d’un doublé, le premier depuis le 23 août 2009.

Dimitri Payet (OM)

Si l’OM a rapidement éteint Toulouse (2-0) ce dimanche, l’ancien Stéphanois n’y est pas pour rien. Son énorme volume de jeu, son agressivité positive, sa disponibilité et sa jolie touche technique ont fait de gros ravages dans la défense du TFC, rapidement sous l’eau.

Hervé Bazile (Caen)

Le malheur des uns… vous connaissez la suite. Fodé Koita sorti sur blessure peu après la demi-heure de jeu, son remplaçant au pied levé, Hervé Bazile, a transfiguré le jeu caennais. Ses courses, balle au pied, et son culot ont rapidement mis les Bordelais (1-1) sous pression. Ce n’était donc que justice qu’il finisse par marquer.

ATTAQUANTS 

Sylvain Marveaux (Guingamp)

Infatigable, Sylvain Marveaux a déstabilisé à lui seul la défense lilloise (1-2). Par ses dribbles et ses services bien inspirés, le Guingampais, prêté par Newcastle, a offert une passe décisive à Schwartz. Elément indispensable de l’attaque bretonne.

Alexandre Lacazette (Lyon)

Un but et deux passes décisives. Alexandre Lacazette a rendu une copie parfaite dimanche lors de la ballade lyonnaise face à Montpellier (5-1). Avec désormais huit buts et trois passes décisives au compteur en Ligue 1, l’attaquant lyonnais réalise un début de saison impressionnant. Et si Gourcuff continue de monter en puissance, ça risque de faire mal.

RMC Sport