RMC Sport

Ligue 1 : l’OL prend une autre claque

Au terme d’un match enthousiasmant, Montpellier s’est logiquement imposé à Lyon (4-2) ce vendredi, en ouverture de la 15e journée de Ligue 1. L’OL enchaîne une troisième défaite consécutive, toutes compétitions confondues, et pourrait être éjecté du podium à la fin du week-end.

LES TOPS

Anthony Lopes

Heureusement qu’Anthony Lopes était dans un bon jour ! Sinon, l’addition aurait été beaucoup plus lourde pour l’OL. Le gardien lyonnais, délaissé par sa défense, a multiplié les parades à bout portant, comme face à Dabo (24e, 32e) et Camara (72e). Le seul Lyonnais à surnager ce soir.

Le spectacle

Les matchs du vendredi soir sont rarement emballants. Ce Lyon-Montpellier était une exception. Du rythme, des intentions offensives des deux côtés, des parades exceptionnelles, six buts (4-2) et sans doute l’un des plus beaux matchs de la saison, Gerland a tout vu ce vendredi. Sauf ce qu’il attendait, à savoir une victoire de l’OL.

Casimir Ninga

Discret depuis son arrivée à Montpellier cet été, Casimir Ninga s’est fait un nom ce vendredi à Gerland. L’attaquant tchadien de 22 ans, qui n’avait marqué qu’une seul fois en L1, a trouvé deux fois le chemin des filets (11e, 48e). A chaque fois en profitant des largesses de la défense centrale lyonnaise, qui n’a jamais su contrôler la pointe de vitesse de l’attaquant montpelliérain, dont on n’a sans doute pas fini d’entendre parler.

LES FLOPS

Maxime Gonalons

Y a-t-il un virus qui touche les défenseurs centraux lyonnais ? Titularisé à la place de Mapou Yanga-Mbiwa ce vendredi, Maxime Gonalons a semblé être touché par le même syndrome que son coéquipier. Le capitaine de l’OL a beaucoup souffert aux côtés de Milan Bisevac. Souvent pris dans son dos, il a même marqué contre-son-camp en tout début de match (8e). Comme l’avait fait Yanga-Mbiwa la semaine dernière à Nice (3-0)…

Rafael

Son arrivée au mercato avait suscité de l’espoir. Mais celui-ci est vite retombé. Titularisé suite au forfait de Christophe Jallet, Rafael a rendu une copie catastrophique. Jamais aligné, le Brésilien a « couronné » son match d’une « passe décisive » sur le 3e but montpelliérain, puisque sa passe en retrait à destination d’Anthony Lopes a directement atterri dans les pieds de Jérôme Roussillon, ce qui a amené le but de Casimir Ninga.

Un hors-jeu qui aurait peut-être tout changé

Benoît Millot, l’arbitre de la rencontre, a peut-être commis une erreur qui aurait totalement changé le résultat de ce match. Sur un coup franc, Corentin Tolisso s’est retrouvé complètement esseulé dans la surface et a trompé Pionnier (45e+1), pour un but qui aurait permis à l’OL de revenir à 2-2 juste avant la pause. Mais l’arbitre a signalé un hors-jeu inexistant, puisque Roussillon couvrait le joueur lyonnais d’un bon mètre.

Lyon :

Lopes : 8
Rafael : 1
Bisevac : 2
Gonalons : 2
Morel : 3
Ferri : 2
Tolisso : 3
Darder : 3
Valbuena : 3
Lacazette : 5
Beauvue : 3

Montpellier :

Pionnier : 6
Congre : 6
Hilton : 7
Bensebaini : 6
Roussillon : 6
Deplagne : 6
Martin : 7
Rémy : 7
Boudebouz : 7
Dabo : 7
Ninga : 8

Alexandre Alain Rédacteur