RMC Sport

Ligue 1: le champion Monaco bousculé par Toulouse mais victorieux

Kamil Glik

Kamil Glik - AFP

Les champions de France débutent leur saison de Ligue 1 par une victoire poussive à domicile contre Toulouse (3-2). Menée à deux reprises, l’ASM a dû s’employer pour gommer ses errements et renverser le match. Monaco commence avec un succès… mais s’inquiète de l’état du genou de Kylian Mbappé.

Le premier but pour Machach

Il n’aura fallu que six minutes pour voir le compteur buts de cette saison 2017-2018 s’ouvrir. Et ce sont les visiteurs qui ont fait trembler les filets en premiers. L’honneur est revenu à Zinedine Machach, de retour à Toulouse après son année en prêt à l’OM. Plus apparu en Ligue 1 depuis décembre 2016, le milieu de terrain a profité d’un mauvais placement de la défense monégasque sur corner. Libre de tout marquage, Machach a réceptionné une passe d’Andy Delort – de la poitrine – et a placé un tir imparable.

>> Revivez le film de Monaco-Toulouse (3-2)

Monaco a toujours de la ressource (et un bon jeu de tête)

L’ASM a perdu beaucoup de talents pendant le mercato, mais l’ASM a conservé, au moins sur ce match, cette énergie qui lui a permis de renverser bien des situations. Menés à deux reprises, les Monégasques ont répondu à chaque fois.

Un corner de Joao Moutinho a trouvé la tête de Jemerson (28e), un centre de Jorge – parfaitement trouvé par Kylian Mbappé d’une talonnade – a trouvé celle de Radamel Falcao (58e), et Kamil Glik a inscrit le but de la victoire en effleurant de la tête un coup franc de Moutinho (70e). En régnant dans les airs, Monaco est allé chercher sa victoire.

Mbappé, des éclairs avant l’inquiétude

De nombreux regards étaient tournés vers Kylian Mbappé, annoncé sur le départ mais bien titularisé, n°10 dans le dos, par Leonardo Jardim. Et l’attaquant a montré qu’il était en jambes. Dans le jeu, il a longtemps été le seul à inquiéter Alban Lafont. Ses feintes et ses dribbles ont souvent fonctionné. Seule l’efficacité lui a fait défaut.

Touché au genou droit, Mbappé a dû quitter ses partenaires à un quart du terme en boîtant. Le staff s’est empressé de lui appliquer une poche de glace. On saura bientôt s’il ne s’agit que d’un coup ou s’il y a quelque chose de plus grave. Que ce soit pour la suite de la saison ou pour le mercato, l’évolution de l’état du genou du prodige monégasque sera suivie de près.

La défense monégasque à la faute

Déjà prise à défaut sur l’ouverture du score, la défense de Monaco a de nouveau flanché en début de seconde période. Tout est parti d’un ballon perdu par Djibril Sidibé côté droit. Le Téfécé s’est vite projeté et Andy Delort a hérité du cuir à l’entrée de la surface. Pas attaqué par les défenseurs centraux, le passeur s’est mué en buteur en plaçant une frappe précise au ras du poteau (53e). Toulouse a attaqué deux fois et a marqué à chaque fois.

Une pelouse en piètre état

Si l’ASM a été championne de France la saison dernière, la pelouse de Louis-II n’a pris que la 12e place au championnat des pelouses de la LFP, avec une note moyenne de 14,4. Et elle a sans doute perdu des points ces dernières semaines. L’été ne lui fait visiblement pas du bien.

Des trous, du sable, des appuis difficiles: l’état du pré monégasque a nui au spectacle ce soir. Sur Twitter, les internautes ont d’ailleurs beaucoup commenté cette triste pelouse. Espérons que les jardiniers trouveront le moyen de lui redonner un peu plus d’éclat.

A revivre >>> Le live de Monaco-Toulouse

A lire aussi >> Mercato: Mbappé aurait décidé de quitter Monaco

VIDEO - Nasser Al-Khelaïfi : "Le projet devient plus fort" avec Neymar

Nicolas Bamba