RMC Sport

Ligue 1: le PSG expédie Dijon pour se changer (un peu) les idées

Le Paris Saint-Germain s'est imposé à Dijon (3-0).

Le Paris Saint-Germain s'est imposé à Dijon (3-0). - AFP

Le PSG s'est imposé sans problème sur le terrain de Dijon ce mardi soir (4-0), lors du match en retard de la 18e journée de Ligue 1. Les joueurs de Thomas Tuchel, encore touchés par leur élimination contre Manchester United, ont fait le job.

Le PSG devait commencer à balayer de sa tête la terrible désillusion contre Manchester United en huitièmes de finale de Ligue des champions pour se déplacer sur le terrain de Dijon, dans un match en retard dans la 18e journée de Ligue 1. Les joueurs de Thomas Tuchel, bien que privés de nombreux éléments (Cavani, Neymar, Paredes, Draxler, Dani Alves), se sont imposés tranquillement (4-0) sous les yeux de Nasser Al-Khelaifi et Antero Henrique, qui ont fait le déplacement pour suivre leur équipe en Bourgogne.

Disposés en 3-5-2 avec Marquinhos derrière et Bernat au milieu, les Parisiens ont rapidement ouvert le score grâce au Brésilien, qui a repris victorieusement d'une tête croisée le corner d'Angel Di Maria (1-0, 7e). Titulaire dans le couloir gauche, Layvin Kurzawa a glissé une passe décisive pour Kylian Mbappé avant la pause (2-0, 40e). Avec ce but supplémentaire, son 25e en championnat, l'attaquant français agrandit un peu plus son avance sur Nicolas Pepe (17 buts) en tête du classement des buteurs.

>> Ce qui pourrait changer au PSG

Di Maria auteur d'une superbe coup franc

En terrible manque de confiance, les Dijonnais ont pris un nouveau coup sur la tête au retour des vestiaires. Angel Di Maria, inspiré, a placé un coup franc intouchable (3-0, 50e). Les hommes d'Antoine Kombouaré n'ont jamais vraiment inquiété Alphonse Areola et ont craqué une nouvelle fois sur la dernière action de la rencontre, Thomas Meunier servant parfaitement Eric-Maxim Choupo-Moting, entré en cours de jeu (4-0, 90+2e).

Dijon n'espérait pas grand chose de ce match, mais le gouffre des six points avec Monaco, premier non-relégable, est très inquiétant. Pour Paris, son avance de 17 points sur Lille ne pansera certainement pas la plaie européenne, mais elle est indispensable pour faire sereinement le deuil.

>> Revivez le match entre Dijon et le PSG

Joseph Ruiz