RMC Sport

Ligue 1 : les tops et flops de la soirée

Le GFC Ajaccio a signé un nouvel exploit en s’imposant sur le terrain de Montpellier (0-2), autre équipe en forme du moment, ce mercredi lors de la 16e journée de L1. Caen a arraché le nul à Monaco (1-1) alors que Bordeaux, battu à Bastia (1-0), s’enfonce dans la crise.

Les tops

La folle remontée du GFC Ajaccio

Plus rien n’arrête le GFC Ajaccio. Pas même Montpellier, qui restait sur trois victoires de rang en Ligue 1, dont une retentissante sur le terrain de Lyon (2-4) vendredi dernier. Les Corses se sont imposés à la Mosson grâce à des buts de Jacques Zoua, auteur de sa troisième réalisation cette saison, et Tshibumbu. Ils signent un sixième match consécutif sans défaite et poursuivent leur remontée incroyable au classement. Les voilà 13es. Inarrêtables, on vous dit.

Quand N’Gog va, Reims va

David N’Gog n’avait plus marqué en L1 depuis le 25 septembre dernier, date de la dernière victoire de Reims (1-0 face à Lille). L’ancien Parisien est sorti de son mutisme pour mettre fin à la série de sept matches sans victoire des Rémois en inscrivant un doublé à Guingamp. Deux buts et un succès (1-2) qui offrent une grosse bouffée d’oxygène aux hommes d’Olivier Guéguan qui remontent à la 12e place.

Caen a de la ressource

Trois jours après sa démonstration à Bordeaux (1-4), Caen a décroché le match nul sur le terrain de Monaco (1-1), qui lui permet de conserver sa deuxième place. Alors que Guido Carrillo avait ouvert le score pour les Monégasques, les Caennais ont arraché le match nul en fin de match grâce au troisième but de la saison de Ronny Rodelin. Malherbe signe un quatrième match sans défaite. 

Flops

La boulette d’Agassa

Kossi Agassa a failli coûter cher à son équipe. Alors que les Rémois avaient ouvert le score sur le terrain de Guingamp grâce à David N’Gog, le gardien rémois s’est laissé surprendre par une frappe flottante sur un coup franc de Yannis Salibur. Trop sûr de lui, il a pris son temps pour se saisir du ballon, reculant derrière la ligne de but. Imperceptible à l’œil nu, l’erreur n’a pas échappé à la goal-line technology, qui a révélé que le ballon était entré entièrement dans le but. Oh la boulette. Reims s’est finalement imposé.

La der de Furlan ?

Incapable de s’imposer depuis le début de la saison, Troyes a connu une nouvelle désillusion en tombant à domicile face à Toulouse (0-3) qui le précédait au classement. Lanterne rouge avec cinq points, l’ESTAC compte déjà 13 points de retard sur Bordeaux, premier non relégable. Ce 16e match consécutif sans victoire sera-t-il le dernier de Jean-Marc Furlan, entraîneur troyen ? Pas si sûr puisque Daniel Masoni, président du club, a confirmé son technicien au poste.

Bordeaux en crise

Rien ne va à Bordeaux en ce moment. Handicapés par des nombreuses absences, notamment en défense avec une charnière Yambéré-Chantôme alignée au coup d’envoi, les Girondins ont encore chuté à Bastia (1-0). Ils ont craqué sur une glissade de Hassani qui a offert sur un plateau le seul but du match à Raspentino. Les hommes de Willy Sagnol, humiliés à domicile par Caen (1-4) dimanche, chutent à la 17e place et deviennent premiers non relégables.