RMC Sport

Ligue 1: Lille peut s'en vouloir, le gros coup des Verts, Metz se relance

Alors que la victoire leur tendait les bras jusqu'à la 90e, les Lillois ont encaissé deux buts dans le temps additionnel et n'ont finalement pas pu faire mieux qu'un nul contre Guingamp. Metz s'est relancé en s'imposant à Rennes. Strasbourg a craqué face à Saint-Etienne, alors que Dijon a accroché Nantes.

Le LOSC peut s'en vouloir

Lille-Guingamp: 2-2

Ils n’ont plus gagné depuis le 28 janvier et une victoire face à Strasbourg. En concédant le nul face à Guingamp au stade Pierre-Mauroy (2-2), les Lillois ont bouclé un dixième match de suite sans victoire. La victoire semblait pourtant se dessiner pour les Lillois, tranchants au retour des vestiaires sous l’impulsion de Nicolas Pépé. Lancé par Yassine Benzia, l’ancien Angevin a d’abord ouvert le score à la 55e après un bel enchaînement dans la surface, avant de se muer en passeur décisif pour Luiz Araujo deux minutes plus tard. Mais les Lillois se sont écroulés en fin de match. Junior Alonso a marqué contre son camp à la 91e et Jimmy Briand a arraché un nul quasi-inespéré à la 93e. Le LOSC reste englué à la 19e place, alors que Troyes et Toulouse n'ont pas encore joué.

A lire aussi >> OL: Fekir satisfait de son retour (mais pas encore tourné vers le Mondial)

Roux porte les Messins

Rennes-Metz: 1-2

Il est assurément l’homme fort du FC Metz cette saison. En inscrivant ses 13e et 14e but de la saison, Nolan Roux a offert un précieux succès aux Grenats sur la pelouse du Stade Rennais (2-1). C’est lui qui a égalisé au retour des vestiaires de la tête, alors que les Bretons menaient depuis la 27e grâce à Benjamin Bourigeaud sur une passe de Yoann Gourcuff. Muet lors de ses deux dernières sorties, Roux a ensuite donné l’avantage aux siens peu avant l’heure de jeu sur un nouveau service de Mathieu Dossevi, qui en est désormais à 10 passes décisives cette saison. Metz reste lanterne rouge, mais revient provisoirement à cinq points de la 18e place, synonyme de barrage.

L'Europe dans le viseur des Verts

Strasbourg - Saint-Etienne: 1-0

Accroché par le PSG 1-1) lors de la précédente journée, Saint-Etienne comptait renouer avec la victoire à La Meinau pour se relancer dans la course à l'Europe. Une mission réussie par les Verts, qui ont dominé de solides Strasbourgeois (1-0). Les hommes de Jean-Louis Gasset peuvent en grande partie remercier Stéphane Ruffier, infranchissable tout au long de la rencontre. Revenu à son meilleur niveau depuis quelques semaines, le portier stéphanois a notamment écœuré Stéphane Bahoken à plusieurs reprises, avant que Mathieu Debuchy ne surgisse dans la surface adverse pour inscrire son 4e but de la saison et offrir la victoire aux siens à la 82e. Sainté remonte à la 8e place, Strasbourg reste bloqué au 16e rang.

Nantes fait du surplace

Nantes-Dijon: 1-1

Dans un match sans véritable enjeu, Nantais et Dijonnais se sont quittés bons amis à La Beaujoire (1-1). Les Canaris avaient pourtant fait le plus dur en ouvrant le score à la 33e par l'intermédiaire de Préjuce Nakoulma, de retour dans le onze de départ de Claudio Ranieri. La seule raison de s'enflammer pour les supporters nantais dans une première période bien terne. Vainqueurs de Toulouse la semaine précédente, les Dijonnais ont accéléré au retour des vestiaires et ont logiquement été récompensés par Kwon Chang-hoon, parfaitement servi par Naïm Sliti. De quoi réveiller les Nantais et plus particulièrement Emiliano Sala, dont la tête trouvait le poteau à la 80e. Accroché à domicile, Nantes perd une place et se retrouve 9e devant Guingamp et Dijon.

RR