RMC Sport

Ligue 1: Mediapro veut renégocier les droits TV à la baisse

Dans un entretien accordé à l'Equipe, Jaume Roures, président de Mediapro, explique que le groupe entend renégocier à la baisse les droits TV versés à la Ligue de football professionnel (LFP) pour la diffusion de la Ligue 1. En s'appuyant sur le contexte sanitaire et économique.

Tout juste élu président de la Ligue de football professionnel, Vincent Labrune a déjà sur la table un dossier brûlant: celui des droits TV. Car Mediapro, diffuseur de la Ligue 1 jusqu'en 2024, réclame une renégociation du montant dû pour la saison qui a débuté fin août. Jaume Roures, président du groupe audiovisuel, s'explique dans un entretien accordé à l'Equipe

"Nous voulons rediscuter le contrat de cette saison, confirme-t-il. Elle est très affectée par le Covid-19, tout le monde le sait car tout le monde souffre. On ne remet pas en cause le projet en tant que tel. Mais les bars et les restaurants sont fermés, la publicité s'est effondrée... Ce sont des choses que tout le monde connaît."

"On veut renégocier le prix"

Jaume Roures confirme que Mediapro réclame une baisse des droits pour la saison en cours. Sans en préciser la mesure. "On n'a pas un montant concret. On veut renégocier le prix. [...] On va négocier, assure le boss de Mediapro. Il faut voir quelles sont ses conditions pour mener cette discussion. La Ligue est d'accord pour s'asseoir autour d'une table pour parler de ce sujet. On verra comment cela va se terminer."

Ajoutant ne pas "remettre en cause" le contrat initial, Mediapro évoque "plusieurs façons d'arranger la situation actuelle" et s'appuie sur le contexte sanitaire et la crise économique qui l'accompagne. 

A.Bo