RMC Sport

Ligue 1: Monaco dans le top 5, Nîmes coule, Nice déçoit

Pour le retour de Raymond Domenech en Ligue 1, Nantes a obtenu le nul (0-0) dans le derby face à Rennes. Strasbourg enfonce la lanterne rouge Nîmes de son côté (5-0), alors que Monaco s'installe dans le top 5 après un succès en déplacement à Lorient (5-2).

Strasbourg enfonce Nîmes

Nîmes, lanterne rouge de Ligue 1, commence l'année 2021 comme 2020 s'est terminée: par une défaite. Après un dernier revers face à Dijon, les Crocos ont cédé cette fois face à Strasbourg (5-0), autre mal en point au classement. Les joueurs de Thierry Laurey prennent un peu d'air, avec cinq points d'avance sur l'adversaire du soir.

Les Alsaciens ont scellé la victoire en l'espace de quelques minutes en première période. Ludovic Ajorque s'est d'abord illustré, reprenant une frappe de Habib Diallo (37e), pour son septième but en Ligue 1 et le premier à la Meinau. Décisif sur le but de son coéquipier, Habib Diallo a doublé la mise d'un joli plat du pied (38e). Kenny Lala (45e) a enfoncé le clou sur penalty, après une faute de Mattéo Ahlinvi dans la surface sur Habib Diallo, encore lui. Ajorque a continué le festival au retour des vestiaires (51e), trouvé sur un centre au premier poteau par Anthony Caci. Mais Ajorque a manqué son penalty ensuite (57e), loupant la possibilité d'inscrire un triplé. Majeed Waris n'a pas flanché lui, à nouveau sur penalty (90e), pour le cinquième but de la soirée.

Domenech commence par un nul avec Nantes dans le derby

Pour la première de Raymond Domenech sur le banc du FC Nantes, les Canaris ont concédé le nul (0-0) dans le derby face à Rennes, à la Beaujoire. Si Nantes a laissé le ballon, Imran Louza a eu la première occasion franche - et pratiquement la seule - de la partie (15e), mais a perdu son duel face à Romain Salin.

Le reste de la rencontre a été assez terne et Raymond Domenech se satisfera sans doute de ce point du nul pour son retour sur un banc de touche, lui l'ancien sélectionneur des Bleus qui n'avait plus dirigé une équipe depuis la fin de son aventure avec l'équipe de France à l'issue de la Coupe du monde 2010. Avec 16 points, Nantes reste en danger mais ne sera pas dans la zone de relégation après 18 journées. Prochain rendez-vous pour Domenech et ses hommes ce samedi (21h) à la Mosson pour défier Montpellier.

Retour gagnant pour Monaco et Golovin

L'histoire retiendra peut-être que le premier but de l'année 2021 en Ligue 1 a été marqué par Axel Disasi. Le défenseur monégasque a eu le temps de pousser le ballon au fond des filets en s'y reprenant à deux fois, profitant d'une très mauvaise sortie de Paul Nardi sur corner (9e).

Mais l'égalisation n'a pas tardé avec un cadeau de Youssouf Fofana, pour permettre une percée de Terem Moffi (31e), avec un peu de réussite à la finition. Les Merlus ont été réduits à 10 en début de seconde période pour une faute incontestable de Jonathan Delaplace (48e) sur Gelson Martins. La belle image de la soirée restera celle d'Aleksandr Golovin, absent depuis plus de 4 mois, et qui n'a mis que cinq secondes pour trouver le chemin des filets (65e) sur une belle frappe enveloppée. Puis le match a basculé dans la folie, avec l'égalisation de Andreaw Gravillon (67e), profitant d'une erreur de Vito Mannone sur coup-franc. En buteur, Kevin Volland a délivré les siens dans la foulée sur une tête lobée (68e, 2-3) sur un centre de Guillermo Maripán.

Remplaçant au début du match, Sofiane Diop est venu rappeler à Niko Kovac qu'il pouvait compter sur lui, avec le but du break (78e), sur une action lancée encore par Golovin et une tête en déviation de Volland pour Diop dans l'axe.

Maripán a terminé le travail (88e) pour parachever la victoire (5-2). Avec cette victoire, l'AS Monaco remonte provisoirement à la cinquième place du classement.

Malgré Saliba, Nice n'y arrive pas

Malgré la première titularisation de la recrue William Saliba en défense centrale, les problèmes défensifs persistent pour l'OGC Nice, dans la lignée des dernières sorties. Si Steve Mounié a repris une frappe de Romain Faivre (23e) pour la première réalisation, le deuxième but encaissé (28e) par le Gym est arrivé sur une très mauvaise passe de Jordan Lotomba, permettant à Irvin Cardona de se retrouver seul face à Walter Benitez.

Encore séduisant, le Stade Brestois a logiquement écarté le Gym (2-0) et continue son bon début de saison, avec 26 points, soit quatre longueurs d'avance sur son adversaire du jour. Olivier Dall'Oglio a désormais trois jours pour préparer un déplacement samedi (21h) à Paris.

Metz et Bordeaux se neutralisent

Sans Hatem Ben Arfa, Bordeaux a été peu inspiré lors de son déplacement à Metz (0-0). Les Girondins ont terminé à 10, avec une blessure de Mehdi Zerkane (83e), alors que Jean-Louis Gasset avait déjà effectué tous ses changements. Mais malgré cet avantage numérique en fin de rencontre, les Messins n'ont pas réussi à en profiter. Après cette triste performance; les deux équipes stagnent en milieu de classement, respectivement 11e et 12e.

GL