RMC Sport

Ligue 1: Monaco lâche déjà du terrain, l'indispensable Tavares, Nice a du répondant... Ce qu'il faut retenir du Multiplex de la 2e journée

Radamel Falcao

Radamel Falcao - AFP

Les cinq rencontres de samedi ont mis du temps à se décanter; il n'y avait qu'un seul but marqué après 45 minutes! Mais à l'arrivée, il y a eu des buts partout sauf entre Monaco et Lille (0-0). Mention spéciale pour Julio Tavares qui a montré la voie à Dijon contre Nantes (2-0) et Montpellier s'est imposé à Amiens (2-1). Nice a pris un point à Caen (1-1) et Rennes a battu Angers en fin de match (1-0).

Maignan, spécialiste des penalties, frustre Falcao et l'ASM

Pas de seconde victoire de rang pour l'AS Monaco. Et pas de but à Louis-II entre les Monégasque et le Losc, en visite sur le Rocher. L'ASM a pourtant eu l'occasion d'ouvrir le score quand l'arbitre a sifflé penalty pour un ceinturage de Mehmet Celik sur Jean-Eudes Aholou. Mais Radamel Falcao a buté sur Mike Maignan, spécialiste en la matière. Le Lillois a arrêté le 5e penalty sur les neuf tirés face à lui dans sa carrière en Ligue 1.

Tavares sublime Dijon et coule les Canaris

Il est toujours là, le meilleur buteur de l'histoire de Dijon. Et il réalise un excellent début de saison. Julio Tavares a encore brillé face au FC Nantes (2-0), adversaire du DFCO samedi. A bout portant, le Cap-Verdien a frappé une première fois (8e). Il y est allé de son doublé en seconde période (74e), bien qu'il se soit assommé contre le poteau sur cette action. Ce qui ne l'a pas empêché de provoquer l'expulsion d'Abdoulaye Touré quatre minutes plus tard. L'ère Miguel Cardozo commence mal à Nantes avec ce deuxième revers de rang.

Premier point pour le Nice version Vieira

Battus chez eux lors de la 1ère journée, les Aiglons de Nice sont allés prendre un point en Normandie contre le Stade Malherbe de Caen (1-1). Après un premier acte sans grand relief, quand même marqué par un but refusé à Paul Baysse pour une faute peu évidente, Yacine Bammou a ouvert son compteur sous ses nouvelles couleurs sur penalty (53e). Mais le coaching de Patrick Vieira a fait la différence. L'entraîneur a lancé Ignatius Ganago, attaquant de 19 ans, à la place de son défenseur Patrick Burner. Et le Camerounais, de la tête, a remis les compteurs à égalité (82e).

Le pétard Mollet

Il a fallu attendre la seconde période pour voir du spectacle au stade de la Licorne. Mais quel coup de canon signé Florent Mollet pour ouvrir le score! A la 52e, le milieu de terrain a trouvé la lucarne d'une superbe frappe tendue. Une manière bien agréable de marquer son premier but sous ses nouvelles couleurs montpelliéraines. Ellyes Skhiri, en deux temps mais avec une demi-volée parfaitement équilibrée, a fait le break pour le MHSC (71e). Moussa Konaté a relancé Amiens sur penalty (82e), mais cela n'a pas suffi. Deuxième défaite de rang pour les joueurs de Christophe Pélissier.

Rennes se rassure contre Angers

Ce n'est pas une rencontre qui restera dans les annales du Stade Rennais, victorieux d'Angers sur le plus petit des scores (1-0). On s'est même pas mal ennuyé au Roazhon Park avant l'exploit personnel d'Ismaïla Sarr, l'un des rares Rennais à avoir tenté de mettre du rythme. D'une superbe frappe enroulée, le milieu de terrain sénégalais a offert les trois points de la victoire alors que l'on se dirigeait vers un match nul (1-0). Ce succès met à mal le SCO, déjà battu lors de la 1ère journée par Nîmes dans des circonstances folles. Et ça fait du bien à Rennes, qui a rendez-vous avec Marseille, Bordeaux, Nice et Paris lors des quatre prochaines journées.