RMC Sport

Ligue 1: OL champion d'automne, PSG, OM... les enjeux du multiplex de la 19e journée

Rennes-OL, PSG-Brest, Dijon-Marseille et Nîmes-LOSC sont les principales affiches du multiplex de la 19e journée de Ligue 1, qui ferme la phase aller de la saison. Les Lyonnais, leaders, n'ont besoin que d'un point pour être champions d'automne.

Comme de coutume, la phase aller de la saison 2020-2021 de Ligue 1 s'achève avec un multiplex. Tous les matchs de la 19e journée sont programmés à la même heure, 21h00, samedi.

L'OL sera-t-il champion d'automne?

Il suffit d'un nul à l'Olympique Lyonnais, qui joue à Rennes (4e), pour s'emparer du titre honorifique de champion d'automne. Le leader du championnat possède trois points d'avance sur le Paris Saint-Germain (2e) et le Losc (3e). Mais pour la course au titre final, il est néanmoins évident que les joueurs du Rudi Garcia seront déçus s'ils ne parviennent pas à prolonger leur belle série de trois succès consécutifs.

D'autant que Karl Toko Ekambi et Marcelo sont de retour après leur absence face au RC Lens (3-2). Sauf que les joueurs de Julien Stéphan, accrochés par Nantes (0-0), doivent s'imposer pour ne pas risquer de voir le podium s'éloigner un peu plus. Les Bretons sont pour l'heure à quatre longueurs des places qualificatives pour la Ligue des champions.

Le PSG et le LOSC doivent se reprendre

Pour son premier match au Parc des Princes en tant qu'entraîneur du Paris Saint-Germain, face au Stade Brestois (10e) Mauricio Pochettino est aussi en quête d'une première victoire dans son nouveau costume. Après le nul 1-1 contre l'ASSE, l'entraîneur argentin ne peut toujours pas compter sur Neymar, mais enregistre le retour de Mauro Icardi. Il pourrait néanmoins aligner le même onze de départ, avec Marco Verratti dans un rôle hybride de meneur de jeu avancé.

Avec le même nombre de points (36), le Losc vient de connaître sa première défaite de la saison contre Angers (2-1). Le match contre Nîmes, lanterne rouge, est a priori l'occasion parfaite pour se remettre sur de bons rails et ne pas être distancé par l'OL.

Marseille et Monaco veulent s'accrocher

Au cinquième rang, l'Olympique de Marseille s'est relancé après deux défaites et un nul. André Villas-Boas et les siens se rendent à Dijon, seulement 18e au classement, dans l'espoir de réduire l'écart de cinq points qui les tient à distance du podium pour le moment.

Idem pour Monaco, sixième avec un point en moins sur l'OM. Le club de la Principauté reçoit le SCO d'Angers (septième), qui est dans une bonne forme avec ses deux pastilles vertes successives. D'ailleurs, les deux équipes sont à égalité.

Des spirales négatives à stopper

Quel est le point commun entre le Montpellier HSC (9e), l'OGC Nice (13e), l'AS Saint-Étienne (14e), le FC Nantes (17e) et le FC Lorient (19e)? Aucun d'entre eux n'a connu la victoire depuis au moins trois matchs. Pour certains, ça se porte même à quatre. Le verre peut toutefois être vu à moitié plein pour les Verts, qui n'ont plus perdu depuis sept journées et qui ont même réussi à décrocher une victoire le 16 décembre (contre Bordeaux). Du côté des Canaris, attendus à la Mosson, la situation risque de devenir très critique si Raymond Domenech ne parvient pas à obtenir ses premiers trois points.

Arpinon sur la sellette

Et puis il y a la situation critique du Nîmes Olympique, dernier du classement. Sur la sellette, son entraîneur Jérôme Arpinon a prévenu qu'il ne démissionnerait pas. Les Crocos ont certes autant de points que les Merlus. Sauf qu'ils ne sont pas promus. Une victoire serait une énorme bouffée d'oxygène. Mais l'adversaire à venir n'est autre que le Losc. Un tout autre résultat qu'une défaite serait donc avant tout un exploit.

Le programme de la journée

Coup d'envoi à 21h00
► Bordeaux - Lorient
► Dijon - Marseille
► Lens - Strasbourg
► Metz - Nice
► Monaco - Angers
► Montpellier - Nantes
► Nîmes - Lille
► Paris - Brest
► Reims - Saint-Étienne
► Rennes - Lyon

JA