RMC Sport

Ligue 1: Panzo, Foster, Andersen... ces jeunes à connaître avant Monaco-Lyon

Qui dit première journée de championnat, dit découverte de nouveaux visages sur les pelouses de Ligue 1. Le match d’ouverture de la nouvelle saison entre Monaco et Lyon (20h45) ne dérogera pas à la règle. Pour briller devant vos amis, voici quelques informations sur cinq d'entre eux.

MONACO

Confronté à de nombreux forfaits (Falcao, Golovine, Baldé suspendus) et en attendant de nouveaux joueurs offensifs, Leonardo Jardim n'a pas d'autres choix que de piocher dans le vivier de jeunes talents monégasques pour démarrer la saison. C'est ainsi que Panzo et Foster, 18 ans devraient découvrir la Ligue 1, tandis que Dias, 22 ans pourrait y regoûter, quatre ans après. Présentations. 

Jonathan Panzo: formé à Chelsea, ce défenseur central international anglais dans les catégories jeunes a tapé dans l’œil de Leonardo Jardim lors de cette préparation. "C’est me joueur qui a le plus progressé", s’est félicité le Portugais. A 18 ans, le natif de Londres arrivé en janvier 2018 à Monaco, devrait découvrir la Ligue 1 ce soir après avoir goûté à une rencontre de Coupe de la Ligue en décembre 2018 (victoire 1-0 contre Lorient). Le champion du monde (moins de 17 ans) brille par sa puissance physique et la technique de son pied gauche et aura pour mission de contenir l’OL et solidifier une défense monégasque catastrophique la saison dernière.

Lyle Foster: à l’opposé du terrain, un autre jeune anglophone devrait découvrir la Ligue 1 à 18 ans. Buteur contre Valence en pré-saison, l’attaquant international Sud-Africain (3 sélections) est arrivé à Monaco en janvier 2019. Classé parmi les 60 jeunes les plus prometteurs par The Guardian en 2017, l’ancien attaquant des Orlando Pirates détient le record du plus jeune buteur de l’histoire du club à 17 ans, 4 mois et 16 jours. En six mois en National 2, le droitier a inscrit 2 buts en 6 matchs et tentera de perturber la défense lyonnaise par sa présence, son activité et son jeu de tête.

Gil Dias: arrivé au club en 2015 en provenance de Braga, le Portugais Gil Dias a enchaîné les prêts plus ou moins réussis ces dernières saisons (Varzim, Rio Ave, Fiorentina, Nottingham Forest et l’Olympiakos). Le latéral ou milieu gauche qui devrait débuter remplaçant ce soir, n’a disputé que 7 minutes de L1 en 2015 contre Monaco (1-0). A 22 ans, l’international espoir bénéficie des absences pour figurer dans le groupe monégasque. Son avenir n'est pas écrit du côté de Monaco.

LYON

En l'absence de jeunes formés au club dans le groupe (Gouiri, Solet), les deux plus grosses nouveautés côté OL viendront des recrues. Si les deux anciens lillois Koné et Mendes ne seront pas étrangers aux observateurs de la Ligue 1, ces derniers pourraient découvrir deux nouveaux visages. Joachim Andersen qui arrive de Serie A sera titulaire en défense centrale tandis que Jean Lucas, pas assuré d'être titulaire pourrait lui aussi disputer ses premières minutes européennes. 

Jean Lucas: arraché par Juninho au Santos de Jorge Sampaoli, le milieu de terrain de 21 ans permet à l’OL de renouer avec la filière brésilienne. Jean Lucas a pu réaliser l’intégralité de la préparation et a déjà démontré un gros volume de jeu et une technique intéressante lors des matches amicaux. En ballottage avec Tousart pour débuter vendredi soir, le Brésilien, devra certainement gagner en régularité pour s’imposer en Ligue 1. Il a en tout cas déjà séduit les Gones par son sourire et ses balades à vélo sur les réseaux sociaux.

Joachim Andersen: La plus grosse recrue de l’histoire de l’OL (24 + 6 millions d’euros de bonus) sera bien titulaire aux côtés de Denayer en défense centrale. L’international danois de 23 ans a quitté la Sampdoria après deux saisons pour l’OL afin de continuer sa constante progression. Parfois malheureux lors des matches de préparation, Andersen (1,93 m) a déjà fait preuve de son talent dans la relance, l’une des principales qualités pour laquelle l'ex-joueur de Twente a été recruté.

K.F.