RMC Sport

Ligue 1: "Ramos va devenir le vrai leader du PSG", affirme Rothen

Pour Jérôme Rothen, le retour possible de Sergio Ramos sur le terrain suscite beaucoup d’espoirs et solutionnerait les problèmes dont le PSG souffre depuis le début de la saison. Selon le consultant RMC Sport, l’Espagnol doit devenir le leader de l’équipe et même le capitaine.

Plus de trois mois après la reprise de la Ligue 1, Sergio Ramos (35 ans) n’a toujours pas joué le moindre match avec le PSG, à cause notamment d’une blessure au mollet. Mais après des semaines de flou, la situation de l’Espagnol semble s’améliorer puisqu’il a repris l’entrainement collectif mardi matin.

"Sa présence va rassurer Kimpembe"

Son retour sur les terrains est forcément très attendu par tous les supporters du PSG mais aussi par Jérôme Rothen, qui y voit de réels motifs d’espoirs. "Ramos va devenir le vrai leader du PSG et il faut qu’il devienne le futur capitaine. Il a tout gagné, tout connu. Il a emmené des joueurs et des équipes derrière lui. Par exemple, il a transformé Raphaël Varane. Je suis persuadé que sa présence va rassurer Kimpembe qui est en plein doute en ce moment, qu’il va soulager Marquinhos d’un poids", a-t-il développé mercredi dans Rothen s’enflamme sur RMC.

>> Les podcasts de Rothen s'enflamme

Pour lui, il est indispensable que le Brésilien soit suppléé dans le rôle de leader. "Marquinhos a plein de qualité mais il lui manque d’être le vrai guide de cette équipe, d’être le relais de l’entraîneur. Il fait beaucoup de choses au club qu’il ne faut pas minimiser, mais ça ne suffit pas, il lui manque quelque chose. Il n’est pas respecté comme il devrait l’être. Les joueurs ne l’écoutent pas forcément. C’est pour ça que l’on voit souvent cette équipe du PSG coupée en deux, et pas que depuis cette année", continue Rothen en pointant "le manque de repli, de concentration, d’agressivité des milieux de terrains".

"Cette défense à trois va solutionner les problèmes"

Selon Jérôme Rothen, le retour de l’ancien madrilène permettrait donc au PSG d’avoir un leader mais offrirait également la solution tactique parfaite. "Je pense que cette défense à trois va solutionner les problèmes. Avec Ramos dans l’axe, Kimpembe à gauche, Marquinhos à droite, c’est le meilleur moyen pour que les lignes soient resserrées".

Egalement présent ce mercredi dans Rothen s'enflamme, Nicolas Anelka est moins enthousiaste et attend le retour de l'Espagnol pour se faire un avis: "Tout ce qu’a dit Jérôme, c‘est vrai mais il faut qu’il le montre sur le terrain, appuie l'ancien attaquant du Real. La dernière année à Madrid, il était souvent blessé. Quand il est revenu de blessure, il n’a pas été bon. Depuis qu’il est arrivé au PSG, il n’a pas encore joué. C’est un meneur, un vrai capitaine. Sur le terrain, c’est un vrai combattant. Mais pour être légitime, être capitaine, pour montrer que c’est lui qui va transcender les joueurs et les emmener tout en haut, il faut encore le prouver sur le terrain. Aujourd’hui, on n’a pas de preuve. Ce qu’il a fait au Real, il faudra qu’il le fasse au PSG. Vivre sur ses acquis, ça n’existe pas dans le football. C’est encore un gros point d’interrogation."

Depuis le début de saison, le PSG, bien qu’en tête de la Ligue 1 et deuxième son groupe en Ligue des champions derrière Manchester City, montre des signes inquiétants de fébrilité. Des maux que Sergio Ramos pourra solutionner ?

LL